Vous êtes ici

Tendances économique - Le développement des marchés financiers en Afrique du Nord État actuel et perspectives d’avenir

14-mai-2019

Les marchés de capitaux en Afrique du Nord existent de longue date, mais ils ont contribué très peu au développement de la région. Alors que le développement et la prospérité du secteur privé reposent principalement sur la capacité des entrepreneurs à mobiliser des financements sur fonds propres, cette étude met en évidence les limites en termes d’envergure et de profondeur du marché boursier nord-africain. Le cas échéant, le financement par fonds propres est complété par appel aux marchés des obligations d’État et de sociétés, qui sont également très peu développés en Afrique du Nord.

L’étude révèle également le caractère globalement approprié des dispositions légales etréglementaires, mais pointe du doigt le manque de confiance des investisseurs nationaux et étrangers. Lesperceptions de la transparence et de la corruption créent un climatpeupropice aux affaires ainsique lesobstacles bureaucratiquesàl’activitédesentreprises.Cependant, le rendement du marché est encourageant en dépit de l’incidence négative de la crise financière mondiale et du Printemps arabe. La reprise amorcée nourrit un sentimentd’optimisme quant au cours des actions à terme. De nouveaux marchés où les petites et moyennes entreprises sont assujetties à des conditions d’admission à la cote moins rigoureuses existent déjà. Il suffit simplement, à titredepriorité,de créerles conditions du fonctionnement efficace de ces marchés pour que les petites entreprises participent notablement à la création d'emplois dont le besoin se fait cruellement sentir dans la région.

Sections Connexes