Vous êtes ici

Cadre stratégique et plan d'action pour la gouvernance (GAP II) 2014-2018

08-sep-2017

La gouvernance peut être définie comme un ensemble de processus, de politiques, de lois, de comportements et d’institutions qui influent sur la manière dont le pouvoir est exercé pour la gestion des ressources économiques, financières et sociales d’un pays, dans les secteurs public, privé et non étatique. C’est dire que, pour donner de bons résultats, elle nécessite la participation efficace des acteurs publics, privés et non étatiques (société civile, médias, associations professionnelles, groupes d’intérêt féminins, jeunesse, etc.) aux affaires de l’État. Pour un État, la bonne gouvernance représente une police d’assurance qui garantit la durabilité du développement et la croissance inclusive. La politique du Groupe de la Banque sur la bonne gouvernance adoptée en 1999 relève cinq principes essentiels, à savoir la transparence, l’obligation de rendre compte, la participation, la lutte contre la corruption et la primauté du droit. Ces principes demeurent certes valides, mais la politique elle-même doit être révisée pour refléter les questions de gouvernance émergentes qui se posent à l’Afrique. La Banque mettra donc au point une nouvelle politique sur la gouvernance avant la préparation du GAP III en 2018.

Sections Connexes