Vous êtes ici

Note de synthèse - Réunion du Conseil du 16 mai 2018

15-juin-2018

Le projet susmentionné vise à consentir un prêt à Indorama Eleme en vue de développer la production agricole au Nigéria via l’utilisation efficace d’engrais. En plus de stimuler l’agriculture nigériane, le projet a pour objectif de créer des emplois et de la valeur dans une région fragile du pays. Le Conseil a souligné que même si la Banque n’était pas le principal bailleur de fonds, ce projet bien structuré était en conformité avec les ODD et aligné sur les Top 5, en particulier nourrir et industrialiser l’Afrique. Les membres du Conseil auraient souhaité de plus amples études sur l’impact environnemental, et un plan d’atténuation des effets négatifs, afin d’écarter toute possibilité de risque de réputation. Le Conseil s’est ensuite interrogé sur les retombées sur l’offre locale, la majorité de la production se destinant à l’exportation, et sur les marchés ciblés. Ils ont regretté que le projet n’identifie pas de façon précise les communautés hôtes et les autres parties prenantes concernées, ainsi que les très faibles débouchés pour les femmes, et insisté sur la nécessité de trouver les voies et moyens de recruter des femmes, en particulier aux postes d’ingénieurs ou de techniciens. Au terme des délibérations, le Conseil a approuvé le prêt en faveur du Projet d’engrais Indorama Eleme II.

Sections Connexes