Vous êtes ici

Évaluation interne de l’initiative pour l’alimentation en eau et l’assainissement en milieu rural - Résumé analytique

15-jan-2014

Toute intervention dans le secteur de l’eau génère d’immenses bénéfices dans d’autres secteurs en raison de ses liens importants avec, entre autres, la santé, la mortalité infantile, l’éducation, l’autonomisation des femmes, et la sécurité alimentaire. La Banque reconnaît le rôle stratégique et la nature multisectorielle de l’eau et de l’assainissement pour faire pro gresser son agenda en faveur de la réduction de la pauvreté et de la croissance économique sur le continent.

Avant 2003, plus de 80 pourcent des financements du Groupe de la Banque pour l’alimentation en eau et l’assainissement se concentraient sur les milieux urbains. La Banque a pris la décision stratégique d’accroître ses investissements en faveur du secteur de l’eau dans les zones rurales et a lancé l’Initiative pour l’alimentation en eau et l’assainissement en milieu rural (IAEAR). Cette initiative a été conçue en réponse à la Vision africaine de l’eau et aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Elle a été, par la suite, adoptée par les gouvernements africains et les partenaires internationaux au développement comme un cadre commun de mobilisation de ressources et d’investissement lors de la première conférence internationale sur l’alimentation en eau et l’assainissement en milieu rural en Afrique qui s’est tenue en avril 2005 à Paris.

Sections Connexes