Vous êtes ici

Liberia - Projet intégré de réforme de la gestion des finances publiques – RAP

17-sep-2018

Le Projet intégré de réforme de la gestion des finances publiques au Libéria (IPFMRP) a été lancé en 2012 pour appuyer les opérations de GFP sur une période de quatre ans. L’IPFMRP, s’appuyant sur les résultats de différentes évaluations diagnostiques, a été institué comme véhicule pour la mise en œuvre de la Stratégie et du Plan d’action des réformes de la GFP (2011-2016). Les principaux objectifs du Projet sont d’améliorer la couverture budgétaire, la gestion de la politique budgétaire, le contrôle financier et la supervision des finances publiques. À la fin de la date d’achèvement initiale du Projet, prévue pour le 30 juin 2016, la demande du gouvernement d’un an de prorogation sans frais a été accordée par la Banque pour poursuivre la mise en œuvre des programmes qui avaient été affectés par l’épidémie de la maladie du virus Ébola (MVE) en 2014. Le financement global du Projet était de 31,5 millions de dollars EU : les fonds initiaux de 28,5 millions de dollars EU provenaient de la Banque mondiale, du SIDA, de la BAD et de l’USAID. Un financement supplémentaire de 3 millions de dollars EU a été fourni par l’UE pour appuyer les activités de réforme dans les domaines de la société civile et de la responsabilité sociale et de la GFP dans le système judiciaire. L’IPFMRP a officiellement pris fin le 30 juin 2017. Les objectifs du Projet, qui ont identifié la nécessité d’améliorer la couverture budgétaire, de renforcer la gestion de la politique budgétaire, le contrôle financier et la supervision des finances publiques ainsi que les activités visant à atteindre ces objectifs, étaient pertinents et ont maintenu le cap pendant toute la période de mise en œuvre du Projet. Les objectifs étaient également conformes au Document de stratégie pays (2013-2017) de la Banque, qui mettaient l’accent sur l’amélioration de l’investissement public, la gestion du budget, l’efficience des finances publiques et une utilisation plus transparente et responsable des ressources publiques.

Sections Connexes