Vous êtes ici

Mali - Projet d’autonomisation économique des femmes dans la filière karité (PAEFFK) - Rapport d'évaluation

14-déc-2018

La filière Karité offre le plus grand potentiel d’augmentation des revenus, de réduction des inégalités de genre et de développement et d’une croissance inclusive dans le sud, le centre et l’ouest du Mali. Aussi, le Gouvernement malien a-t-il sollicité l’appui financier de la Banque pour réaliser le Projet d’autonomisation économique des femmes dans la filière Karité (PAEFFK), notamment dans les régions de Ségou, Sikasso, Kayes, Koulikoro, où environ 50 000 femmes appartenant à 400 coopératives travaillent dans la filière, la plupart étant informelles. Le Projet vise à accroitre le revenu des femmes et à assurer leur autonomisation économique de façon durable. D’un coût d’environ 5,6 millions d’UC pour une durée de cinq ans, le PAEFFK va appuyer la création et la formalisation de 400 coopératives et accompagner l’amélioration de la compétitivité des produits des coopératives en quantité et en qualité. Les retombées du projet sont multiples à savoir : (i) l’augmentation, de 300 000 FCFA à 3 000 000 FCFA, du revenu moyen annuel de chaque coopérative; (ii) la création de 2 000 emplois décents permanents et 40 000 emplois temporaires et (iii) l’amélioration des conditions de vie de 50 000 femmes (bénéficiaires directs) et de plus de 800 000 bénéficiaires indirects.

Sections Connexes