Vous êtes ici

Mozambique - Programme de gouvernance économique et de croissance inclusive (EGIGP) Phases I et II - Rapport d’achèvement de projet

04-mai-2018

Le Mozambique a affiché une croissance économique robuste depuis le début des années 1990, avec des taux de croissance supérieurs à 7%, tirés essentiellement par des investissements directs étrangers dans des mégaprojets, notamment le gaz et l’exploitation minière. Toutefois, entre 2003 et 2009, la pauvreté a pratiquement stagné, s’établissant à environ 54%, alors qu’en milieu rural, elle s’est accrue légèrement à 57%. L’inégalité des revenus s’est amplifiée également. La forte expansion des ressources naturelles, qui devrait se produire après 2020, a semblé ne pas offrir des possibilités de création d’emplois et de réduction de la pauvreté en l’absence d’un environnement favorable au développement du secteur privé et à la création d’emplois, en particulier à travers la croissance des MPME. Aussi était-il urgent de promouvoir la croissance inclusive aux fins de réduire la pauvreté et les écarts de revenus. L’expérience du précédent 3 programme de croissance et d’efficience du secteur public (GPSE) a mis en évidence la nécessité d’approfondir les réformes en matière de gestion des finances publiques et des ressources naturelles et de redoubler les efforts visant à promouvoir le développement du secteur privé, dont les réalisations étaient mitigées. Dans ce contexte, le programme de développement visait à promouvoir la croissance inclusive et durable, à travers deux composantes qui se renforcent mutuellement, en mettant l’accent sur la gouvernance financière et économique. Cet objectif était donc très adapté aux besoins du pays et aligné sur les priorités du Gouvernement en matière de réformes. De plus, il a assuré la continuité des réformes appuyées au titre du GPSE.

Sections Connexes