Vous êtes ici

Multinational - Rapport d’évaluation - Projet de plateforme de réseautage baptisé «50 Millions de femmes africaines ont la parole»

19-juil-2016

L'Afrique, en tant que continent, est globalement bien positionnée en matière d'entreprenariat et dans plusieurs pays africains, on observe une quasi-parité hommes-femmes dans le domaine. Cela étant, les femmes entrepreneures demeurent confrontées à des obstacles liés au genre,au nombre desquels :la faiblesse d'instruction et de formation entrepreneuriale, la faiblesse des droits de propriété qui les empêche de disposer de garanties et d'actifs tangibles, des barrières juridiques qui compromettent leurs activités économiques,et des barrières culturelles qui entravent leur avancée dans les affaires. Il leur est difficile,du fait de ces contraintes, d'accéder aux services financiers et non financiers, ce qui affecte la taille et la prospérité de leurs entreprises. Les TIC peuvent éventuellement contribuer à atténuer certaines de ces difficultés. En conséquence, le Projet «50 millions de femmes ont la parole» créera pour les femmes entrepreneures, une plateforme de réseautage dynamique qui les reliera les unes aux autres de manière à favoriser l'apprentissage entre pairs, l'encadrement et le partage d'informations et de connaissances au sein des communautés,et leur permettra d'accéder au financement du commerce et aux opportunités commerciales entre les zones urbaines et rurales, aux opportunités transfrontalières et transnationales.Le projet sera mis en œuvre sur une période de trois ans, à compter de 2017. Son coût total est estimé à 9,8 millions d'UC, lesquels comprennent un don de 8,82 millions d'UC en faveur du COMESA, de la CEDEAO et de l'EAC; et une contribution en nature des CER de 0,98 million d'UC. Le projet devrait bénéficier à toutes les femmes entrepreneures du continent.

Sections Connexes