Vous êtes ici

MANUELS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE POUR L’AFRIQUE - Nouvelles Routes et Projets Routiers: Audit de Sécurité Routière

01-avr-2015

Chaque jour des milliers de personnes meurent, des centaines de milliers sont blessées, et les accidents de la route ont occasionné de lourdes pertes économiques quotidiennes. Les pays en développement représentent la partie écrasante de ces pertes. Le continent africain est le plus affecté par ce fléau avec un taux élevé, comparativement à son taux relativement bas de motorisation et de sa faible densité en réseaux routiers. Sur le continent, plus de 75 % de ces accidents touchent les personnes âgées de 16 à 65 ans, soit une catégorie en âge actif, 65 % des décès sont des usagers vulnérables Les accidents de routes coutent au continent entre 1 à 5 % de son PIB annuel. Les statistiques montrent l’aggravation de l’impact des accidents sur la pauvreté. L’expansion et la modernisation du réseau routier à l’échelle continentale, la rapide croissance du taux de motorisation, la croissance démographique, l’urbanisation, les véhicules dangereux et la mixité du trafic contribueront inévitablement à aggraver la situation, à moins que les pays africains n’investissent dans la sécurité routière. La situation requiert de la part des pays africains une augmentation des investissements et le développement de la coopération internationale pour de l’appui financier et technique nécessaire à la prévention des accidents et la réduction des blessés de la route.

Sections Connexes