Vous êtes ici

Tunisie - Stratégie de la sécurité routière - Etude de projet

04-oct-2013

Sous l’égide des Nations unies, en mars 2010, l’Assemblée générale a adopté une résolution par laquelle elle proclame la décennie 2011-2020 « Décennie d’action pour la sécurité routière », en vue de stabiliser, puis de diviser par deux, le nombre de décès imputables aux accidents de la route dans le monde ; ce, en multipliant les activités menées aux niveaux national, régional et mondial. Une résolution de même nature a été adoptée sous l’égide des Instances continentales (Union africaine et Commission économique pour l’Afrique). Pour atteindre cet objectif, le Gouvernement Tunisien a sollicité la Banque pour le financement, par un don sur les ressources du Fonds d’assistance technique des pays à revenus intermédiaires (FAT/PRI), d’une étude stratégique sur la sécurité routière en Tunisie. Cette demande fait suite au dialogue entamé avec les Autorités Tunisiennes pour agir contre l’insécurité routière qui prévaut sur le réseau routier national. Les infrastructures en général, et les infrastructures de transports en particulier, sont un secteur de concentration des interventions de la Banque. En l’absence d’une stratégie globale relative à la sécurité routière, les interventions de la Banque dans le secteur des transports en Tunisie n’incluaient que le volet de sensibilisation à la sécurité routière.

Sections Connexes