Vous êtes ici

Egypte - Programme national de drainage (PND) - Rapport d'Evaluation

24-jan-2020

Le Programme national de drainage (PND) vise à optimiser les bienfaits de l’irrigation par le drainage du surplus d’eau d’irrigation dans les terres agricoles de manière à réduire les engorgements et la salinité du sol qui s’ensuivent, sans compter que cette opération augmente les terres disponibles pour l’agriculture. Ceci devrait accroître les rendements agricoles dans les zones cibles, ainsi que les revenus agricoles et la sécurité alimentaire, et réduire la pauvreté en général. En Égypte, le système de drainage par gravité comprend habituellement des drains tant souterrains que de surface. L’eau de drainage est collectée dans les champs par des drains souterrains et à travers des égouts à ciel ouvert, puis déversée dans le Nil et ses affluents ou dans les lacs du Nord ou la mer Méditerranée. Les composantes du projet sont les suivantes : i) Construction et réfection des systèmes de drainage souterrain et de surface sur 125 000 feddans ; ii) Renforcement des capacités de l’Autorité publique égyptienne pour les projets de drainage (EPADP) en matière d’exploitation et d’entretien ; et iii) Coordination et gestion du projet.

Cent vingt-cinq mille (125 000) ménages d’agriculteurs (625 000 personnes dont 50 % sont des femmes) bénéficieront directement du projet dans cinq régions du pays, avec une productivité agricole qui devrait passer de 15 % à 21 % pour diverses cultures choisies. Ceci devrait accroître les revenus et la sécurité alimentaire au sein de ces communautés et intensifier les activités non agricoles.

Sections Connexes