Vous êtes ici

Fonds pour les Changements Climatiques en Afrique - Rapport Annuel 2018

07-nov-2019

Avec la signature de l’Accord de Paris, en 2015, les pays africains se sont massivement engagés, par le biais de leurs contributions déterminées au niveau national (CDN), à bâtir des économies résilientes au changement climatique et à faible émission de carbone. Mais, pour tenir ces engagements, ils ont besoin de ressources importantes. En tant que première Institution de Financement du Développement (IFD) du continent, la Banque Africaine de Développement (BAD) s’est fixée l’objectif ambitieux de soutenir ses pays membres en portant le financement de la lutte contre le changement climatique à 40 % de ses nouvelles approbations annuelles d’ici 2020. Compte tenu des conséquences notables des changements climatiques sur ces pays, l’accent est mis sur l’adaptation, qui bénéficiera de 50 % du financement climatique.

Sections Connexes