Vous êtes ici

Ghana - Programme de développement du corridor routier Est - Phase 1 - Juin 2019

23-juil-2019

Au Ghana, le secteur des transports offre des services de transport efficaces qui servent de catalyseur à la croissance économique, axée sur la vision des autorités du pays consistant à fournir « un système de transport intégré, efficace, rentable et durable répondant aux besoins de la société, soutenant la croissance et la réduction de la pauvreté et à même d’établir et de maintenir le Ghana comme plaque tournante des transports en Afrique de l’Ouest ». Le corridor le long duquel se situe ce projet est défini comme la route nationale - N2 – d’une longueur d’environ 695 km et constituant l’un des trois corridors nord-sud (corridors est, centre et ouest) du pays, qui relient les ports côtiers du sud à l’arrière-pays et à ses voisins sans littoral dans le nord. Il s’agit d’un itinéraire de rechange stratégique vers le Corridor central principal, un itinéraire plus court de près de 200 km et moins encombré que les grandes agglomérations fortement urbanisées. Cela en fait une liaison beaucoup plus sûre et économique, particulièrement pour le commerce de transit. Il s’agit également d’un corridor multimodal composé de plusieurs tronçons récemment achevés ou dont la construction est envisagée, notamment : i) l’extension actuelle du terminal à conteneurs du port de Tema grâce au financement concessionnel de MPS ; ii) la construction actuelle d'un échangeur à plusieurs niveaux au rond-point de Tema grâce à un financement japonais (JICA) ; iii) la construction en cours de la ligne de chemin de fer Tema-Akosombo grâce au financement d’India-Exim ; iv) les études en cours et les opérations de dragage visant à relancer le transport sur le lac Volta grâce au financement de la Banque mondiale ; v) divers tronçons du corridor routier achevés ou en préparation pour la construction financés par l’UE, les gouvernements du Brésil, de la Chine et du Ghana.

Sections Connexes