Vous êtes ici

Multinational - Appui Institutionnel à la Commission Africaine de l’Aviation Civile (CAFAC) pour la Mise en Oeuvre du Marché Unique du Transport Aérien Africain (MUTAA) - Project Appraisal Report

21-Feb-2020

La Déclaration de Yamoussoukro de 1988, remplacée par la Décision de Yamoussoukro (DY) de 1999, a été adoptée lorsqu'il est apparu que les accords bilatéraux sur les services aériens étaient trop restrictifs et entravaient l’expansion et l’amélioration du transport aérien en Afrique. En effet, la connectivité aérienne en Afrique est substantiellement plus faible que les autres régions du monde et l’Afrique ne représente que 3% du trafic mondial. La DY prévoit la libéralisation totale des services de transport aérien intra-africain en termes d'accès au marché, d'exercice des droits à la liberté de trafic (de 1 à 5) pour les passagers et le fret par les compagnies aériennes éligibles ainsi que la libéralisation totale des fréquences, des tarifs et des capacités. C’est dans ce contexte que le Marché unique du transport aérien africain (MUTAA) a été lancé et mis en place le 28 janvier 2018 en tant que premier projet phare de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA), afin d’accélérer la mise en oeuvre totale de la DY. L’Union Africaine a confié le mandat de la mise en oeuvre du MUTAA à la CAFAC qui ne dispose pas des ressources humaines et techniques suffisantes pour conduire cette mission.

Sections Connexes