Vous êtes ici

Multinational - Projet de corridor de transport, phase i rapport d’évaluation

24-juil-2019

La première phase du Projet de corridor de transport Éthiopie-Djibouti améliorera la logistique et l’accès aux ports de l’Ethiopie et approfondira l’intégration régionale dans les domaines économique, commercial et des transports. Les efforts d’intégration régionale de l’Éthiopie et de Djibouti remontent à plus d’un siècle, à l’époque du chemin de fer à voie étroite Djibouti-Addis-Abeba abandonné de nos jours, qui a été remplacé par une nouvelle voie ferrée normale électrifiée. D’autres efforts d’intégration concernent notamment l’exportation d’eau et d’électricité par l’Éthiopie vers Djibouti, parmi d’autres biens échangés à travers la frontière. 2. Le projet consiste en la construction des 60 premiers kilomètres d’une nouvelle autoroute à 4 voies d’une longueur totale de 126 km d’Adama à Awash, la conception d’un poste frontière à guichet unique et des sections de route, des politiques, des réformes sectorielles et d’élaboration de politiques/stratégies dans le secteur djiboutien des transports et le renforcement des capacités. Le tracé de l’autoroute longe l’axe import-export méridional a travers le poste de frontiere Dewele/Galile afin d’assurer une voie d’accès à la mer de 120 km plus courte que l’actuel axe septentrional qui passe par le poste frontière de Galafi

Sections Connexes