Vous êtes ici

Revue des réformes du secteur de l’électricité en Afrique

25-sep-2019

Le présent rapport met à jour les évaluations antérieures des réformes du secteur de l’électricité en Afrique commanditées par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Association des sociétés d’électricité d’Afrique (ASEA).

L’ASEA a effectué, en 2008, une étude sur les réformes dans le secteur de l’électricité en Afrique, couvrant 19 pays africains. L’étude de 2008 passe en revue les causes, facteurs et déclencheurs qui sous-tendent les réformes, ainsi que les acteurs qui les promeuvent ; la conception et la mise en oeuvre des réformes ; les impacts sur les résultats des sociétés ; et les principaux facteurs de réussite et d’échec des réformes. L’étude de 2008 a été complétée par un manuel des meilleures pratiques (2009), fruit de neuf études de cas. Les études de cas proposent trois catégories de lignes directrices pour la mise en oeuvre, à savoir : i) financer les investissements; ii) améliorer l’efficacité ; et iii) concevoir des cadres législatif et réglementaire permettant d’atteindre les objectifs des réformes.

En 2016, la BAD a lancé une nouvelle initiative basée sur des partenariats appelée le Nouveau Pacte pour l’énergie en Afrique (NDEA). Cette initiative vise à «Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie», l’objectif affiché consistant à assurer l’accès universel à l’électricité sur le continent, à l’horizon 2025. La Vice-présidence du complexe électricité, énergie, climat et croissance verte (PEVP) s’emploie à aider les États membres de la BAD et les acteurs du secteur de l’électricité à atteindre les objectifs du NDEA, notamment en apportant une assistance technique pour la planification, l’élaboration et le financement de projets qui permettront d’accroître la capacité de production, d’étendre et de renforcer les réseaux électriques, de développer les marchés régionaux de l’électricité et d’améliorer les performances des sociétés d’électricité.

En 2017, la BAD a lancé le programme « Transformation Durable des Sociétés d’Electricité (TDSE) », qui vise à accélérer la transformation des sociétés d’électricité afin de les rendre solvables et d’obtenir des résultats à la hauteur des standards internationaux. Les principaux domaines d’intervention du programme TDSE sont indiqués ci-après : 1) une planification de ressources à moindre coût ; 2) la gouvernance, la gestion et le leadership au sein du secteur et des sociétés ; 3) les réformes sectorielles et organisationnelles et la viabilité financière ; 4) le développement du capital humain ; et 5) les partenariats intelligents.

Par le biais du présent document, la BAD et l’ASEA présentent les enseignements tirés des expériences en Afrique afin de proposer des solutions précieuses concernant la mise en oeuvre et les facteurs de réussite des réformes aux fins de conception des politiques, programmes et cadres réglementaires permettant de s’adapter aux nouveaux défis. La compréhension des implications stratégiques est essentielle dans le cadre des efforts visant à mettre à profit les progrès accomplis par l’Afrique ou permettre un « saut qualitatif » en matière de développement par rapport à d’autres régions. Par ailleurs, le présent rapport met davantage l’accent sur la cartographie et la prise en compte des nouveaux besoins et préoccupations liés aux évolutions, innovations et transformations technologiques récentes qui affectent l’économie, les politiques et le secteur de l’électricité.

Sections Connexes