Vous êtes ici

Sénégal Programme d’appui aux reformes du développement local phase I (PARDL I) - Rapport d’Achèvement de Projet

18-oct-2019

Le PADRL ambitionne principalement d’accompagner le Plan Sénégal Emergeant (PSE) et de contribuer à la création de conditions pour une croissance inclusive et durable, en particulier en milieu rural. L’objectif tel qu’annoncé dans le rapport était de « Contribuer à la création des conditions favorables pour une croissance économique inclusive, forte et soutenue à travers le renforcement de la décentralisation, l’amélioration de la gouvernance multisectorielle et la promotion d’un entreprenariat local ». Pour ce faire, il est important de renforcer la décentralisation et de mettre en place des infrastructures de base permettant aux populations d’avoir un meilleur accès à l’eau potable, à l’électricité, et de disposer d’infrastructures de désenclavement (gouvernance multisectorielle). Ceci devrait permettre de réduire les inégalités spatiales et de créer les conditions pour un meilleur développement à la base – notamment via la promotion de l’entreprenariat local. Cet objectif est parfaitement aligné avec le Plan Sénégal Emergent et la mise en oeuvre de l’Acte III de la décentralisation. En effet, l’axe 3 du PSE (gouvernance) note que le renforcement des pouvoirs locaux et la gestion de proximité à travers les réformes prévues dans l’acte III de la décentralisation, favoriseront la correction des inégalités spatiales et le développement de territoires viables. La pertinence de l’objectif de développement est aussi mise en exergue dans les travaux de la Banque, et notamment la publication des Perspectives Economiques en Afrique 2015 qui analyse l’importance de réduire les inégalités spatiales dans le pays, et l’impact positif de la mise à disposition des conditions nécessaires d’infrastructures de base pour un développement inclusif.

Sections Connexes