Vous êtes ici

Somalie - Alimentation en eau et assainissement des villes de KISMAYO ET BAIDOA - Juillet 2019

23-juil-2019

Le projet vise à améliorer la qualité de vie, l’inclusivité et la résilience, à travers la fourniture de services durables d’eau et d’assainissement. Il est axé sur l’élargissement de l’accès à une eau salubre, l’amélioration de l’assainissement et le renforcement des capacités pour une meilleure prestation de services d’eau et d’assainissement dans les villes de Kismayo (État du Jubaland) et Baidoa (État du SudOuest). En améliorant l’accès à un approvisionnement en eau salubre et fiable, le projet réduira l’exclusion économique e sociale des groupes pauvres et vulnérables vivant dans les deux villes, dont environ 60 % de la population vivent sous le seuil de pauvreté absolue et 65 % sont âgés de moins de 30 ans, et souvent chômeurs. Ses principaux bénéficiaires seront les quelque 200 000 habitants de la zone urbaine et péri-urbaine de Kismayo et de Baidoa. Le projet élargira l’accès à des services d’alimentation en eau et d’assainissement financièrement abordables à Kismayo et à Baidoa, en particulier pour les personnes déplacées de l’intérieur (PDI), qui constituent 43 % de la population, et qui contribuent grandement à la croissance de l’habitat informel dans les deux villes, et éprouvent beaucoup de difficultés pour s’approvisionner en eau salubre et assainir leur milieu de vie. La tarification de l’eau et de l’assainissement seront revus pour y intégrer des tarifs minimaux, qui permettent souvent aux personnes en plus grande difficulté d’accéder aux services d’eau et d’assainissement. Des établissements scolaires, sanitaires et commerciaux bénéficieront aussi d’infrastructures améliorées d’adduction d’eau et d’assainissement, de formation en hygiène et de promotion de la salubrité du milieu. Le projet coûtera environ 9,589 millions d’UC, financés par un don au titre du pilier 1 de la FAT de 8,627 millions d’UC, représentant 90 % du coût total, et la contribution du gouvernement fédéral de Somalie représentant 10 %. Le projet sera exécuté en 48 mois, et s’achèvera en septembre 2023.

Sections Connexes