Vous êtes ici

Soudan du Sud - Projet d’amélioration de la qualité et de l’accès à l’éducation de base - Résumé PGES

20-mai-2019

Le projet d’appui à l’éducation de base vise à améliorer la qualité de l’enseignement primaire au Soudan du Sud et en étendre l’accès à plus de 2,2 millions d’enfants non scolarisés. L’objectif est de favoriser un accès équitable à un enseignement de qualité par l’amélioration des infrastructures et de la formation des enseignants. La réhabilitation et l’agrandissement de 31 écoles primaires dans quatre anciens États (Haut Nil, Unity, Jonglei et Equatoria oriental) où le système éducatif a sérieusement pâti du conflit permettront de scolariser plus de 30 000 élèves, dont 30 % devraient effectuer leur passage de la quatrième année (P4) à la huitième année du cycle primaire (P8). Le projet prévoit d’assurer une formation continue à 4 000 enseignants dans les centres de formation du pays et une formation initiale à 400 autres. Les bénéficiaires directs du projet sont estimés à 34 400 élèves et enseignants. La réhabilitation de deux instituts nationaux de formation des enseignants (NTTI) dans deux anciens États (Bahr el Ghazal septentrional et Equatoria oriental) permettra d’avoir des structures pour former davantage d’enseignants après l’achèvement du projet. Entre autres résultats stratégiques du projet figurent l’accès des enfants des communautés vulnérables à l’éducation et le renforcement des systèmes du ministère de l’Enseignement général et de l’Instruction (MoGEI) pour une meilleure gestion de l’éducation. Le projet est en phase avec le Plan national de développement du Soudan du Sud (2018-2021), le Plan stratégique pour l’enseignement général (2017-2022) et la Stratégie nationale d’éducation des filles (2018-2022), qui visent tous à réduire le nombre des 2,2 millions d’enfants non scolarisés tout en renforçant la formation des enseignants qualifiés à des fins de durabilité. Ce projet d’un coût total de 12,85 millions d’UC sera financé par le Fonds africain de développement (FAD 14) - PBA à hauteur de 7 millions d’UC et le Pilier 1 de la Facilité d’appui à la transition (FAT) à concurrence de 5,85 millions d’UC. Il sera mis en œuvre sur 4 ans, de septembre 2019 à août 2023.

Sections Connexes