Vous êtes ici

Zimbabwe - Renforcement des capacités en gestion des finances publiques et en gestion économique - RAP

06-aoû-2019

Le projet visait à prendre en charge les faiblesses de la capacité institutionnelle du Zimbabwe causées par une décennie de déclin économique (1999-2008) qui a fortement compromis la gouvernance du secteur public et la capacité du gouvernement d’assurer ses fonctions de base. La conception du projet a été influencée par l’Évaluation fiduciaire intégrée nationale et la Révision de l'évaluation du système de passation des marchés et d’autres études de diagnostic qui avaient identifié les faiblesses de capacité dans le système de gestion des finances publiques (GFP) surtout en ce qui concerne les marchés publics, l’audit interne, le système informatique vétuste et les systèmes de travail pour la stabilité du secteur financier à la Banque de réserve du Zimbabwe (RBZ). En outre, l'Étude de la politique du secteur minier de 2012 avait identifié les difficultés majeures auxquelles le système de gouvernance du secteur était confronté. Les recommandations faites concernant des réformes dans les politiques, les institutions, et les procédures du secteur ont été prises en compte dans la conception du projet. L'évaluation ci-dessus indique que le projet était pertinent compte tenu des besoins prioritaires du Zimbabwe. Cependant, le projet aurait dû identifier plus d'activités pour prendre en charge les difficultés sociopolitiques relatives à la promotion de la gouvernance dans la passation des marchés et dans le secteur minier, en s'appuyant sur les études de diagnostic effectuées dans ces domaines en 2012.

Sections Connexes