La BAD approuve un prêt de 72 millions d’euros en faveur de la Tunisie

10/11/2017
Share |

Le Conseil d'administration du Groupe la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 8 novembre à Abidjan, un prêt de 71,56 millions d’euros pour le financement du Projet d’appui à la mise en œuvre du Plan National Stratégique « Tunisie Digitale 2020 ».

 Le gouvernement tunisien contribuera à hauteur de 63,4 millions d’euros au financement de ce projet, d’envergure nationale, d’un coût total de 134,96 millions d’euros qui sera exécuté sur la période 2018-2021.

A terme, ce projet contribuera au renforcement de la performance des services publics à travers le déploiement, à plus grande échelle, de l’administration électronique. Pour ce faire, il comprend, notamment, la mise en place de services administratifs en ligne, de systèmes d’information sectoriels, d’un système d’identité numérique et d’une plateforme d’échange de données.

Le projet couvre presque tout le territoire de la Tunisie à travers la mise en place de services en ligne opérationnels et accessibles pour ses citoyens. Il réduira considérablement les disparités régionales à la faveur de l’accès en ligne des services publics de base à l’ensemble de la population quel que soit son lieu de résidence.

Outre l’accès aux services publics de toute la population, le projet créera les conditions optimales pour permettre aux citoyens de prendre part à la formulation et à la mise en œuvre des politiques publiques à travers la participation électronique, créant ainsi un environnement favorable à un gouvernement ouvert.

Le projet aura également des retombées positives sur d’autres secteurs connexes de l'économie tunisienne. En effet, il fournit un soutien substantiel à l’éclosion d’une solide et performante économie numérique dans le pays qui générera des opportunités d'emploi au profit des jeunes diplômés, en particulier.

« Ce projet permettra de renforcer l’offre des services administratifs rendus aux usagers et aux acteurs économiques », a déclaré Mohamed El Azizi, Directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord au moment de l’approbation du programme par le Conseil d’administration de la Banque.

Et M. El Azizi d’ajouter qu’il « contribuera à améliorer l’accès aux services publics sur l’ensemble du territoire ».

Le Chargé du projet à la BAD, Samatar Omar Elmi, a ajouté: «Le projet illustre parfaitement l’impact considérable du digital dans l’amélioration de la qualité des services publics et du dialogue entre le gouvernement et les citoyens tout en favorisant le développement de l’écosystème digital national ».