La BAD salue la mémoire de Babacar Ndiaye, qui fut son 5e président élu

L’Afrique a perdu en Babacar Ndiaye l’un de ses meilleurs fils - Adesina

14/07/2017
Share |

La haute direction et le personnel de la Banque africaine de développement (BAD) ont rendu un vibrant hommage à Babacar Ndiaye, cinquième président élu de l’institution, décédé jeudi 13 juillet à Dakar, au Sénégal, à l’âge de 85 ans.

« L’Afrique a perdu en Babacar Ndiaye l’un de ses meilleurs fils, a écrit l’actuel président de la BAD, Akinwumi Adesina, dans un message aux membres du Conseil d’administration et au personnel de la Banque. Il était un professionnel accompli, qui a travaillé sans relâche pour faire reconnaître et apprécier l’œuvre de la Banque africaine de développement sur le continent ».

Une minute de silence a été observée vendredi à 13 heures (11 heure Temps universel) au siège de la BAD à Abidjan, en mémoire du défunt, éminent expert financier sénégalais qui fut président de la Banque de 1985 à 1995. Le Conseil d’administration a lui-même ouvert sa séance de vendredi en observant une minute de silence en hommage à Babacar Ndiaye.

« Il a été un excellent président qui a énormément contribué à la croissance de l’Afrique et qui laissé une empreinte indélébile de la Banque à travers le continent. Il a également été une grande et merveilleuse figure paternelle pour moi et de nombreux membres du personnel de la Banque. Il aimait tant la Banque qu’il il était toujours présent, sans faillir, à ses assemblées annuelles. Babacar Ndiaye m’encourageait constamment à faire avancer le Top 5 dont il était si fier »,  a souligné le président de la BAD.

Il a poursuivi en affirmant : « en mai dernier encore, il a participé avec nous aux Assemblées annuelles d’Ahmedabad. Jusqu’à sa mort, il a conservé le statut de président honoraire de la Banque africaine de développement. Ce qui témoigne de l’héritage impérissable qu’il a laissé à notre institution ».

Le président de la BAD a fait savoir qu’il avait parlé à la famille de monsieur Ndiaye et à son médecin, peu après son décès. Il a présenté ses condoléances à la famille éplorée.

Une délégation de haut niveau de la Banque, conduite par Charles Boamah, vice-président principal de la Banque, et avec les vice-présidents Alberic Kacou et Amadou Hott, le vice-président intérimaire Hassatou N’Sele ainsi que Sipho Moyo, directrice des opérations spéciales, s’est rendue samedi à Dakar pour assister aux obsèques de Babacar Ndiaye.

Recruté en 1965 dans le premier groupe de cadres professionnels de la BAD, l’ancien président a gravi les échelons de l’institution jusqu’au poste de directeur du Département des finances. Il a ensuite été promu vice-président en charge  des finances, avant d’être élu président de la BAD en 1985. Babacar Ndiaye a été réélu en 1990 pour un second mandat de cinq ans.

Le super prix « Africa Road Builders », qui porte son nom, a été institué par ACTUROUTES, l’instance chargée de l’information routière en Côte d’Ivoire. La deuxième édition de la cérémonie du Road Builders Award, au cours de laquelle a été remis le trophée Babacar Ndiaye, a eu lieu en marge des 52Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, tenues en sa présence le 23 mai 2017 à Ahmedabad, en Inde.

De son vivant, Babacar Ndiaye a soutenu la création de nombreuses institutions africaines telles que l’Export Import Bank et Shelter Afrique. Il est également connu pour avoir permis à la Banque d’obtenir la notation « triple A », qu’elle conserve à ce jour.


Sections Connexes