Les Assemblées annuelles 2017 du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront du 22 au 26 mai 2017 à Ahmedabad, en Inde. Ces assemblées - le plus important événement annuel de la Banque - permettent d'accroître la visibilité de l'organisation sur la scène internationale. En savoir plus

Le président Akinwumi Adesina de la BAD s’entretient avec le président soudanais Omar al-Bachir

02/03/2017
Share |

Le lundi 27 février 2017 à Khartoum, le président Akinwumi Adesina de la Banque africaine de développement (BAD) a rendu une visite de courtoisie au président de la République du Soudan, Omar al-Bachir, qui était accompagné du ministre des Finances et de la Planification économique, Badre Eldin Mamhoud Abbas. C’était lors d’une visite officielle dans le pays. M. Adesina était entouré de l’administrateur pour le Soudan, Kwabena Boadu Oku-Afari ; du directeur général de la BAD pour l’Afrique de l’Est, Gabriel Negatu et du directeur-pays de la Banque au Soudan, Abdul Kamara.

Cette rencontre d’une heure a permis aux deux dirigeants de faire un tour d’horizon sur les questions d’importance critique pour leur coopération bilatérale. Souhaitant la bienvenue à M. Adesina, le président al-Bachir l’a félicité de son accession à la présidence de la BAD et des accomplissements remarquables qu’il a inscrits à son actif depuis qu’il a pris les rênes de cette institution il y un an et demi.

M. Adesina a informé le président soudanais de l’objet de sa visite, précisant que celle-ci lui permettrait d’obtenir une information de première main sur les perspectives de développement du Soudan ainsi que sur les défis que le pays aura à relever, ainsi que les mesures que le gouvernement a prises à cette fin. Il a informé le président soudanais de l’entretien qu’il avait eu avec son ministre des Finances et de son intention de tenir des discussions de haut niveau semblables avec d’autres ministres et hauts fonctionnaires du gouvernement sur les domaines prioritaires d’une coopération future entre la BAD et le gouvernement du Soudan. Le président Adesina a également rappelé que la Banque et le Soudan étaient liés par un passé lointain et commun, car la Banque a été établie à Khartoum en 1963 et son premier président, Mamoun Beheiry, était un Soudanais.

De son côté, le président al-Bachir s’est félicité de cette visite et a fait état des nombreuses possibilités qui se présentaient pour faire avancer le développement du Soudan malgré les nombreuses difficultés du moment. Il a également évoqué les domaines et perspectives possibles d’une collaboration avec la Banque, portant en particulier sur son initiative de création d’une ligne haute tension entre le Soudan et le barrage hydro-électrique de Renaissance en Éthiopie, ouvrage dont il a souligné l’importance pour l’émergence d’activités économiques le long du corridor du Nil Bleu.

Le président soudanais a souligné le rôle important du Soudan dans l’intégration régionale et a mentionné que son pays était soumis à des pressions grandissantes en raison de l’afflux de migrants en provenance de pays voisins. Il a fait allusion à l’état dilapidé des chemins de fer du pays du fait de l’impossibilité d’importer la plupart des pièces de rechange requises, ce en raison des sanctions économiques qui ont été décidées contre le Soudan. Il a invité le président de la Banque à songer à la possibilité de prêter assistance à son pays dans ce domaine.

Il a mentionné d’autres domaines de coopération, intéressant notamment les infrastructures de transmission et de production électriques ainsi que son intention d’étendre le réseau de transmission vers le Darfour et le Tchad. Il a sollicité l’assistance de la Banque en matière d’allègement de la dette, compte tenu du coût élevé des emprunts non assortis de conditions favorables. Le président al-Bachir a affirmé qu’il faisait de son mieux pour parvenir à la paix car, a-t-il observé, la paix et le développement constituent les deux faces d’une même médaille.

De son côté, M. Adesina a réitéré le fait que la BAD n’a jamais failli dans son engagement envers le Soudan, malgré les sanctions, et il a rappelé que son portefeuille dans le pays avait atteint 200 millions de dollars EU malgré les arriérés de paiement du pays auprès de la Banque. Prenant bonne note des requêtes formulées par son interlocuteur, il a fait état des perspectives de collaboration qui existent dans les domaines évoqués, pour autant que les conditions appropriées soient réunies sur le terrain.

Il a en particulier exhorté le président soudanais à ne pas ménager ses efforts sur le plan du dialogue politique afin que son pays puisse bénéficier des allègements de dette accordés aux Pays pauvres très endettés (PPTE). Il a fait remarquer que la levée temporaire des sanctions américaines jusqu’au 12 juillet 2017 avait ouvert un créneau dont le Soudan devait tirer parti, pour recueillir le soutien politique nécessaire à la levée permanente de ces sanctions et engager un dialogue avec les créanciers capable d’alléger le fardeau de la dette du pays. Il a souligné l’importance de la Feuille de route pour la paix au Darfour, signée à Addis Abeba en 2016, et de la nécessité pour ses signataires d’en respecter les dispositions et de remplir leurs obligations afin qu’une paix permanente puisse prévaloir au Soudan. En conclusion, il a affirmé que de belles perspectives s’offraient à la coopération entre la Banque et le Soudan, particulièrement en matière d’agriculture, d’énergie électrique et d’autres domaines du Top 5, mais que les conditions sur le terrain devaient être appropriées, cela incluant la résolution du problème de l’allègement de la dette.

Le président al-Bachir a assuré M. Adesina qu’il ne ménagerait aucun effort pour parvenir à la paix en conformité avec la Feuille de route d’Addis Abeba de 2016, pour créer les conditions d’une levée permanente de sanctions américaines en répondant aux conditions prescrites, et pour dialoguer avec ses homologues au Soudan du Sud en vue de coopérer sur une action politique en faveur de l’allègement de la dette. 

Visite officielle du Président ADESINA au Soudan du 26 février au 01 mars 2017