All News

Displaying 8021 - 8040 of 8086

Le Fad renforce la gouvernance à Madagascar

08-déc-2004 - En approuvant aujourd’hui le financement du projet de renforcement institutionnel visant la bonne gouvernance à travers un don de 5,86 millions d’unités de compte (environ 9 millions de dollars EU), le Fad contribuera au renforcement des capacités nationales de mise en pratique de la bonne gouvernance en vue de réduire de moitié l’incidence de la pauvreté à l’horizon 2015. Le projet sera axé sur trois composantes: - Appui à l’accroissement de la transparence et de la responsabilisation dans la gestion des finances publiques ;

Le FAD lance une étude sur le secteur de la pêche en Éthiopie

08-déc-2004 - L’étude examinera les problèmes de développement du sous-secteur de la pêche et de l’aquaculture. Un plan de développement ainsi qu’une série d’actions appropriées visant à mieux orienter les futures interventions dans ce domaine seront également définis.

Le Fad soutient les réformes économiques et la bonne gouvernance au Burundi

08-déc-2004 - Le programme de réformes économiques du Gouvernement couvre les composantes suivantes: la réintégration des sinistrés du conflit et des groupes défavorisés dans le circuit économique ; l’assainissement du cadre macro-économique ; le désengagement de l’Etat du secteur productif ; et le renforcement de la bonne gouvernance.

Le FAD soutient la bonne gouvernance au Malawi

08-déc-2004 - L’objectif du prêt est d’appuyer un programme visant à instaurer un système de gestion des finances publiques plus efficace, plus responsable et plus transparent, et de promouvoir l’État de droit et faciliter l’accès à la justice. Ce prêt aidera le Malawi à résorber son déficit en financements extérieurs pour 2004 en vue de permettre au gouvernement de mettre en œuvre les mesures visant à améliorer la bonne gouvernance qui sont définies dans la Stratégie de réduction de la pauvreté dans ce pays.

Lutte contre la prolifération des plantes aquatiques parasites : Le Fad et la Mauritanie signent un accord de prêt

07-déc-2004 - Le vice-président pour les opérations des régions Ouest et Centre du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Bisi Ogunjobi, et l’ambassadeur de la Mauritanie en Tunisie, M. Cheikh Ould Baha, ont signé à Tunis le mardi 7 décembre, un accord de prêt de 1,2 million de dollars EU (809 000 unités de compte) afin de financer le projet multinational degestion intégrée des plantes aquatiques proliférantes en Afrique de l’Ouest.

Opérations du secteur privé en Afrique du Sud : La BAD octroie une délégation de crédit à Nedbank

01-déc-2004 - La projet vise à désigner Nedbank comme mandataire de la BAD et à lui accorder une délégation de crédits basée sur le partage des risques (RSAL), dont les ressources seront utilisées pour investir dans les projets pertinents remplissant les conditions requises. La RSAL sera utilisée par le mandataire pour accorder des prêts à des emprunteurs identifiés, en vue du financement de sous-projets spécifiques.

La Bad appuie le Maroc dans la libéralisation des transports

01-déc-2004 - Le Programme de réformes du secteur des transports (PRST), dont la Bad a aujourd’hui approuvé le financement sous forme d’un prêt d’appui budgétaire de 240 millions d’euros (près de 2,7 milliards de dirhams), vise à améliorer la contribution du secteur des transports à l’économie nationale par la libéralisation du marché et la baisse des coûts des transports.

Opérations du secteur privé au Kenya : La BAD octroie une ligne de crédit à la KCB

01-déc-2004 - Depuis sa création, la KCB une croissance remarquable au point de devenir la plus brande banque du Kenya.Le Groupe de la KCB possède le plus vaste réseau bancaire dans le pays, avec 113 succursales à part entière et 35 succursales associées, l’ensemble représentant plus de 55% du total des établissements bancaires au Kenya. Sur ce total, 80% sont implantés en milieu rural, notamment dans tous les districts administratifs.

Le Ghana atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE : La Bad lui accorde une importante réduction de dette

01-déc-2004 - Tunis, le 1er décembre 2004 – Les conseils d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) et du Fonds africain de développement (Fad) ont confirmé aujourd’hui que le Ghana avait bien réuni les conditions lui permettant d’atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative pays pauvres très endettés (PPTE) renforcée.

Le FAD appuie les réformes économiques du Mozambique

01-déc-2004 - C’est pour alléger les contraintes budgétaires de l’État qui demeurent un défi majeur pour le pays que le conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad) a approuvé le 1er décembre 2004 à Tunis, un prêt de 30 millions d’unités de compte (50 millions de dollars EU) pour financer la deuxième phase du Programme de relance économique, bonne gouvernance et de réduction de la pauvreté (PRE-BGRP II).

Le Ghana atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE : La Bad lui accorde une importante réduction de dette

01-déc-2004 - Le Groupe de la Bad fournira en conséquence au pays un allègement irrévocable de la dette à concurrence de 131 millions de dollars EU en valeur actualisée nette (VAN). Le Ghana sera exonéré de 80 % de ses obligations au titre du service de sa dette à l’égard du groupe de la Bad jusqu’à apurement du montant total, en janvier 2013. Concrètement, ce service de la dette pour 2004 sera par exemple ramené de 25,15 millions de $ EU à 5,03 millions de $ EU. Pour atteindre le point d’achèvement, le gouvernement avait eu à remplir trois conditions...

Le FAD et le Sénégal signent des accords de prêt et de don

30-nov-2004 - Ces trois accords, dont le montant total s’élève à 11,88 millions d’unités de compte (17,81 millions de dollars EU), financeront le projet d’électrification rurale dans la région de Louga et le projet multinational de lutte contre la prolifération des plantes aquatiques en Afrique de l’Ouest. Ces trois accords ont été signés par M. Théodore Nkodo, vice-président du Groupe de la Banque africaine de développement pour les opérations Nord, Est et Sud, et par M. Abdourahmane Sow, ambassadeur du Sénégal à Tunis.

Cadre de mise en oeuvre des normes de fonds propres et de bonne gouvernance d’entreprise dans les banques africaines

29-nov-2004 - La Banque a organisé cet atelier pour faciliter l’examen des questions et options existantes par les contrôleurs des banques africaines, des fonctionnaires issus de plusieurs institutions financières et des experts internationaux. L’atelier a été organisé en collaboration avec l’Association des Banques centrales africaines et le Secrétariat du Mécanisme africain d’examen par les pairs (MAEP) à Johannesburg, en République d’Afrique du Sud. La Federal Reserve Bank de New York et l'Institut pour la stabilité financière de Bâle ont fourni un...

Le Fad soutient la réduction de la pauvreté en milieu rural et l’amélioration des voies de transport au Bénin..

29-nov-2004 - Le vice-président pour les opérations des régions Centre et Ouest du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Bisi Ogunjobi, et M. Grégoire Laourou, ministre des Finances et de l’économie du Bénin ont signé, à Tunis aujourd’hui, trois accords de prêt pour un montant total de 19,78 millions d’unités de compte (29, 6 millions de dollars EU). Ces accords concernent deux projets nationaux: un projet de réhabilitation de la route Pobé-Kétou-Illara et un projet d’alimentation en eau potable et d’assainissement en milieu rural.

Eau et assainissement : La BAD appuie les efforts du Maroc

24-nov-2004 - Le prêt de la Banque, d’un montant de 56,2 millions d’unités de compte, équivalant à 66,5 millions d’euros, permettra d’améliorer les conditions de vie des populations par l’accès à l’eau potable et le traitement des eaux usées. Le projet vise à assurer une alimentation en eau potable de façon durable dans plusieurs villes, nouvelles zones touristiques et portuaires et à faciliter l’accès à l’eau potable dans des zones rurales non desservies tout en améliorant les conditions sanitaires de la population.

Eau et assainissement: Le FAD appui les petites villes en Ouganda

24-nov-2004 - Le conseil d’administration du FAD a approuvé, mercredi à Tunis, un prêt de 12,26 millions d'unités de compte (UC *), équivalant à 18,38 millions de dollars EU, et un don de 6,15 millions d'UC, équivalant à 9,22 millions de dollars EU, pour financer le projet d’assainissement dans six petites agglomérations urbaines du pays.

Renforcement des capacités : Le FAD encourage la fonction publique au Lesotho

24-nov-2004 - Le conseil d’administration du FAD a approuvé, mercredi à Tunis, un don de 790 000 unités de compte (UC*), équivalant à 1,2 million de dollars EU pour financer un appui institutionnel au ministère des Finances et de la planification (MOFDP) du développement et au ministère des travaux publics et du transport (MOPWT).

La BAD soutient le renforcement du réseau routier tunisien

24-nov-2004 - Pour soutenir cet objectif, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le 23 novembre 2004 à Tunis, l’octroi d’un prêt de 165 millions d’Euros, équivalant à 136,160 millions d‘Unités de compte (UC), pour financer le projet d’aménagement du réseau routier classé – phase IV.

FAD / Tanzanie : Projet d’investissement dans le secteur agricole des districts : Amélioration des revenus de 500 000 ménages ruraux

24-nov-2004 - Le Fad a en effet approuvé aujourd’hui le financement du Projet d’investissement dans le secteur agricole des districts avec un prêt de 36 millions d’unités de compte (54 millions de $ EU ou 56 milliards de shillings tanzaniens) et un don de 7 millions d’unités de compte (10,5 millions de $ EU ou 11 milliards TZS).

Océan Indien : Le Fad enraye la propagation du VIH/sida

24-nov-2004 - Le don du Fad (6 millions d’unités de compte, soit 9 millions de $ EU) vise à prévenir la transmission du VIH/SIDA/IST dans et entre les Etats membres de la COI. Le projet d’appui à l’Initiative régionale de lutte contre le VIH/SIDA et les IST dans les pays membres de la COI cible les populations migrantes (travailleurs migrants, touristes, marins) qui se déplacent entre les îles ainsi que les populations locales avec lesquelles elles entrent en interaction au niveau des ports, des centres hôteliers touristiques…