La BAD participe au 5e sommet Union africaine–UE

Share |

De: 29/11/2017
A: 30/11/2017
Lieu: Abidjan, Côte d’Ivoire
La BAD participe au 5e sommet Union africaine–UE

La Banque africaine de développement (BAD) participe au 5e sommet de la Commission de l’Union africaine (UA) et de l’Union européenne (UE) qui se tient à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les 29 et 30 novembre 2017.

Le sommet est organisé par le président du Conseil européen, le président de la Commission européenne, le président de l’Union africaine et le président de la Commission de l’Union africaine. Cette année, le sommet a pour thème « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable ».

Le sommet UA-UE rassemble des décideurs, venus débattre de l’avenir des relations et du resserrement des liens entre les deux continents. Ce sommet, qui a lieu tous les trois ans, est l’occasion, pour l’UA et l’UE, de revenir sur divers volets de leur partenariat, de suivre les progrès accomplis dans la mise en œuvre des engagements, et de préciser l’orientation des travaux ultérieurs. L’édition 2017 de la rencontre compte plusieurs événements clés, dont le Forum des affaires UE-Afrique, et met l’accent sur le programme de travail pour les années 2018 à 2020.

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, y conduit la délégation de la Banque. Le président et des représentants de haut niveau de la Banque participent au Forum des affaires UE-Afrique et à une série de sessions parallèles au siège de la Banque prévues toute la semaine.

Forum des affaires UE-Afrique, lundi 27 novembre, Palais de la Culture, Abidjan.

Organisé conjointement par l’UE et l’UA, le Forum des affaires UE-Afrique aborde les défis et les opportunités que présente l’accroissement des investissements durables créateurs d’emplois en Afrique, ainsi que d’autres priorités, comme les énergies renouvelables, l’agriculture et l’économie numérique. Le président Adesina assiste aux travaux du groupe de haut niveau réuni sur le thème « Investir dans la création d’emplois pour les jeunes ». Pierre Guislain, vice-président de la BAD chargé du secteur privé, des infrastructures et de l’industrialisation, et Tim Turner, responsable principal de la gestion des risques de la BAD, sont également présents, afin de mettre l’accent sur les engagements de la Banque à l’endroit du secteur privé. Le vice-président de la BAD chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte Amadou Hott, participe quant à lui à une table ronde sur le thème « Faciliter et tirer parti des investissements dans les énergies renouvelables en Afrique ».

Groupe consultatif présidentiel de la jeunesse : lancement le 27 novembre.

Le président Adesina a créé le Groupe consultatif présidentiel de la jeunesse (PYAG par acronyme anglais), dans le but de rassembler de jeunes dirigeants africains et recueillir leurs points de vue sur les meilleures pratiques et les solutions novatrices à même d’améliorer le soutien qu’offre la Banque aux pays africains. Le lancement officiel de ce Groupe sera fait par Ashish Thakkar, président du PYAG et par ailleurs fondateur du Groupe Mara et de la fondation éponyme, et le président Adesina, lors d’une conférence de presse au siège de la Banque.

La Banque et la Commission européenne doivent également signer quatre contrats liés à des projets cofinancés par la Banque et la Commission européenne en Afrique de l’Ouest. Ces projets sont les premiers à être approuvés dans le cadre des conventions de subvention ou de délégation pour les organisations ayant fait l’objet de l’évaluation dite des piliers (PAGoDA).

Forum « Leadership pour l’agriculture » (L4Ag Forum), le 28 novembre, au siège de la BAD.

En collaboration avec Grow Africa, la Fondation Rockefeller, l’Union africaine et l’Initiative for Global Development (IGD), la Banque organise le tout premier Forum « Leadership pour l’agriculture » (L4Ag Forum), un événement axé sur l’agroalimentaire comme moteur de la transformation économique de l’Afrique. En savoir plus.

Boost Africa, le 28 novembre, Banque africaine de développement, Immeuble CCIA.

Boost Africa est une initiative conjointe de la BAD et de la Banque européenne d’investissement (BEI), destiné à promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation partout en Afrique, et dans une perspective commercialement viable. Une réunion parallèle de la BAD et de la BEI est prévue sur Boost Africa.