Fonds pour les changements climatiques en Afrique : 2e appel à projets

Des subventions, de 250 000 à 1 million de dollars EU, seront accordées pour élargir l’accès à la finance climatique et encourager la résilience au changement climatique et un développement sobre en carbone dans les pays africains.

10/07/2017
Share |

Le Fonds pour les changements climatiques en Afrique (FCCA), hébergé au sein du Département en charge des changements climatiques et de la croissance verte de la Banque africaine de développement (BAD), lance un nouvel appel à projets.

L’enveloppe budgétaire de cet appel à projets s’élève à 5 millions de dollars EU, sous la forme de dons, et concerne les seuls projets et programmes d’un coût entre 250 000 et 1 million de dollars EU.

Domaines cibles et thèmes

Le FCCA recherche des projets innovants et percutants, à même d’aider les pays africains dans leur transition vers un développement résilient au climat et sobre en carbone et de leur faciliter l’accès aux financements climatiques. La priorité sera donnée aux projets axés sur les thèmes suivants : encourager un accès direct aux financements climatiques ; et soutenir des initiatives d’adaptation au changement climatique, pilotes et/ ou conduites à petite échelle, afin de renforcer la résilience des communautés vulnérables.

Les propositions doivent répondre aux priorités de la Banque, énoncées notamment dans sa stratégie décennale 2013-2022 (qui promeut une croissance verte et inclusive), et dans ses Cinq grandes priorités, dites Top 5 (éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique ; intégrer l’Afrique ; et améliorer la qualité de vie des Africains).

Elles doivent également correspondre aux contributions nationales déterminées (CND) et aux Plans nationaux d’adaptation (PNA) respectifs ou à tout autre stratégie d’adaptation des pays africains bénéficiaires.

Bénéficiaires éligibles

Cet appel à projets est ouvert à tous les bénéficiaires éligibles au FCCA : gouvernements africains ; organisations non gouvernementales (ONG) ; fonds ; instituts de recherche et organismes régionaux (collectivement appelés « bénéficiaires externes ») ; de même que les départements de la Banque. Un consortium peut demander une subvention, à condition que tous ceux qui le composent soient des bénéficiaires éligibles au FCCA.

Faire une demande de subvention

Pour de plus amples informations sur cet appel à projet, veuillez consulter les informations pour bénéficiaires. Les porteurs de projets éligibles sont invités à soumettre leurs notes conceptuelles en suivant ce modèle, et à l’envoyer à africaclimatechangefund@afdb.org avant le 13 août 2017 minuit GMT. Veuillez libeller votre courrier électronique en notant dans l’objet « Note conceptuelle FCCA : titre court du projet ».  

À propos du FCCA

Créé en avril 2014 avec une contribution initiale de 4,725 millions d’euros du gouvernement allemand, Le Fonds pour les changements climatiques en Afrique (FCCA) a pour mission d’aider les pays africains à renforcer leur résilience face aux effets négatifs du changement climatique et à les soutenir sur la voie d’une croissance durable, sobre en carbone.

Fin 2015, le FCCA a obtenu un nouvel engagement financier de 4,7 millions d'euros du gouvernement italien, puis en 2016, de 2 millions d'euros du gouvernement de la Flandre en Belgique. Ces nouveaux financements ont permis au FCCA, doté désormais de 11,4 millions d’euros au total, d'engager sa conversion en un fonds multi-donateurs.

À la mi-2017, le FCCA avait approuvé 8 projets, pour un total de 3,3 millions de dollars EU. Ces projets, dont deux sont multinationaux, portent sur 6 pays : Mali, Kenya, Swaziland, Cap-Vert, Zanzibar (Tanzanie) et Côte d’Ivoire.