Banque africaine de développement - Emission globale de référence de 1 milliard d’euros 0,250% échéance janvier 2024

19/01/2017
Share |

Termes finaux de la transaction

Emetteur

Banque africaine de développement, notée  Aaa / AAA/ AAA (Moody’s / S&P / Fitch)

Principal

1 000 000 000 euros

Date de  détermination du prix

17 janvier 2017

Date de règlement

24 janvier 2017

Date de maturité

24 janvier 2024

Prix d’émission/rendement

99,709% / 0,292%

Coupon

0,250%

Spread vs. MS

-3pb

Spread vs. DBR 1.750% février 2024

+45,5pb

Dénominations

1 000 euros

Documentation

Facilité d’émission d’emprunts multi marchés de l’émetteur

Cotation

Bourse du Luxembourg (Marché régulé)

ISIN

XS1555080198

Co-arrangeur

Barclays, Crédit Agricole CIB, Natixis, NatWest

Contexte de la transaction

Le mardi 17 janvier 2017, la Banque africaine de développement (BAD) notée Aaa / AAA/ AAA par Moody’s / S&P / Fitch (perspective stable) a lancé avec succès une émission globale de référence de 1 milliard d’euros sur 7 ans arrivant à échéance le  24 janvier 2024. L’émission a été exécutée à 3pb en dessous du taux Mid-Swaps, soit un spread de 45,5pb au-dessus du DBR 1,750% février 2024. Cette opération représente la toute première transaction de la BAD ayant une taille de 1 milliard d’euros sur ce marché après l’émission inaugurale de 10 ans lancée en octobre dernier. Malgré une semaine chargée en termes d’émission dans le secteur des Supra, Souverain et Agences, la BAD a profité d’une fenêtre d’exécution relativement étroite pour lancer cette transaction avant la rencontre de la BCE prévue jeudi.

Lancement et processus d’exécution

·  La transaction a été annoncée le lundi 16 janvier à 15:45, heure de Londres dans un contexte de marché favorable et malgré l’incertitude autour de la conférence de presse de Theresa May sur les détails du Brexit le mardi.

·  Les indications initiales de prix pour une transaction globale de référence de 7 ans ont été diffusées autour de Mid-Swaps –3pb le mardi 17 janvier à 8:00.

·  Les livres ont ouvert à 9:30, heure de Londres avec un spread de Mid-Swaps – 3pb, avec les manifestations d’intérêt d’investisseurs de haute qualité qui dépassaient d’ores et déjà 550 millions d’euros. La dynamique continua durant la matinée avec le carnet d’ordres qui a dépassé 700 millions d’euros à 11:00, moment où le spread a été fixé à Mid-Swaps – 3pb.

·  Le carnet d’ordres a été clôturé à 12:00, heure de Londres, avec 1.1 milliard d’euros d’ordres enregistré ;  l’opération remportant un franc succès auprès des investisseurs institutionnels. Aussitôt après, la taille de la transaction fut fixée à 1 milliard d’euros et à un spread de Mid-Swaps – 3pb.

·  Le prix de cette deuxième transaction globale de référence en Euro de la BAD a été fixé à 16:00, heure de Londres au  spread de Mid-Swaps –3pb en ligne avec le prix indicatif initial, soit un spread de 45,5pb au-dessus du DBR 1,750% février 2024.

·  En ce qui concerne la répartition des investisseurs, les banques centrales & institutions officielles représentent la majorité des souscripteurs (52%), suivies des gestionnaires d’actifs (25%), des banques (13%), des assurances (9%) et des « autres » (1%). Géographiquement, les comptes asiatiques sont en tête avec 21%, suivis de l’Allemagne/Autriche (20%), du Benelux (17%), de la France (17%), de l’Amérique (10%), de la Suisse (8%), d’ « autres » (4%) et des Nordiques (3%).

“Cette opération constitue un premier pas pour la BAD dans sa volonté d’être un émetteur fréquent sur le marché financier de l’Euro. Nous avons jusqu’ici été très présents sur le marché du dollar EU mais compte tenu de la hausse de notre programme d’emprunt sur ces dernières années (9 milliards de dollars EU en 2017), nous sommes activement en train de diversifier nos sources de financement” a déclaré Hassatou N’Sele, Trésorière de la BAD.

Statistiques sur la distribution 

A propos de la BAD

Le Groupe de la BAD est la première institution de financement du développement en Afrique avec un mandat pour promouvoir un développement économique durable et le progrès social sur le continent, contribuant ainsi à réduire la pauvreté. Le Groupe de la Banque atteint cet objectif en mobilisant et en allouant des ressources pour les investissements dans le continent. La capital autorisé de la BAD est d’environ 100 milliards de dollars et a été souscrit par 80 pays membres composés de 54 pays africains et 26 pays non africains.

La Stratégie de la Banque africaine de développement pour la période 2013 à 2022 traduit les aspirations de l’ensemble du continent africain. Elle est fermement ancrée dans une connaissance et une expérience approfondie du chemin parcouru par l’Afrique au cours de la dernière décennie et de la destination à laquelle elle souhaite parvenir au cours de la prochaine décennie. En 2015, un nouvel agenda opérationnel stratégique a été énoncé et défini comme les “Top 5”, avec pour objectif d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie décennale du Groupe de la Banque. Les “Top 5” sont : Éclairer l’Afrique, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique. Ces priorités opérationnelles sont conformes aux objectifs de développement durable et par conséquent essentielles pour la transformation de la vie des populations en Afrique à travers une croissance inclusive rapide et soutenue.

Contact

Pour plus d’information veuillez contacter : fundingdesk@afdb.org