Le concours, « l’agriculture, c’est tendance » de la Banque africaine de développement suscite l’enthousiasme des écoliers nigérians

16/01/2018
Share |

Le concours, « l’agriculture, c’est tendance » de la Banque africaine de développement suscite l’enthousiasme des écoliers nigérians

Dans le cadre de ses efforts visant à encourager un changement générationnel dans le secteur agricole sur le continent, la Banque africaine de développement a présenté son initiative « l’agriculture, c’est tendance » aux écoliers du Nigéria et lancé un concours artistique destiné aux jeunes du pays afin de promouvoir le potentiel de l’agriculture auprès des élèves du cycle secondaire.

Alors que l’Afrique ambitionne d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et d’éradiquer la malnutrition d’ici à 2025,  l’âge moyen des agriculteurs sur le continent est actuellement de 60 ans.

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, remettra, le 18 janvier 2018 à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria,  à trois lauréats de ce concours,  sélectionnés à l’issue d’un mois de compétition, les 1er, 2e et 3e prix dotés respectivement d’une bourse d’études de 1 000 000 (environ 3300 dollars EU), 500 000 nairas (environ 1650 dollars EU) et 250 000 nairas (825 dollars).

« Le concours artistique a été élaboré afin de  sensibiliser les jeunes  sur  l’importance et le  potentiel du secteur agricole  dans le développement de l’économie d’un pays. La campagne “L’agriculture, c’est tendance” vise à modifier la perception de l’agriculture, considérée comme le parent pauvre des métiers, en vantant ses solides garanties d’emploi stable et  créateur  de richesse », a précisé Ebrima Faal, directeur du  bureau de de la Banque africaine de développement pour le Nigeria.  La campagne  cible les jeunes et les enfants pour encourager leur adhésion à  la révolution agricole. 

La Banque accélère le développement agricole au moyen de sa stratégie Nourrir l’Afrique, avec des investissements prévus de 24 milliards de dollars É-U au cours des 10 prochaines années. Les objectifs de la stratégie Nourrir l’Afrique de la Banque sont de contribuer à éliminer l’extrême pauvreté en Afrique d’ici 2025 ; d’éradiquer la faim et la malnutrition en Afrique d’ici à 2015 ; de faire de l’Afrique un exportateur net de denrées alimentaires  et finalement de hisser l’Afrique au sommet des chaînes de valeur mondiales axées sur l’exportation là où elle dispose d’un avantage comparatif.   

Nourrir l’Afrique prévoit des modèles de financement de l’agriculture qui bénéficieront aux jeunes ainsi qu’à d’autres groupes ; elle s’appuie sur la stratégie des Emplois pour les jeunes en Afrique pour accroître leur participation dans l’agriculture et  l’agroalimentaire et leur fournir les compétences nécessaires pour réussir. 

Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, inaugurera le nouveau complexe de la Banque africaine de développement à Abuja le 18 janvier 2018, confortant  ainsi sa position de  premier actionnaire de la Banque.