Nigeria : la Banque africaine de développement réitère son plein soutien aux efforts de relance économique du gouvernement

31/10/2017
Share |

La Banque africaine de développement tient à démentir catégoriquement la déclaration selon laquelle elle aurait « annulé ses prêts au Nigeria », comme rapportée par Reuters et attribuée à Amadou Hott, vice-président de l’institution chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte.

Confortée par la relance de l’économie au Nigeria, la Banque africaine de développement salue les efforts que déploie le gouvernement pour diversifier son économie. La Banque soutient pleinement le Plan de relance et de croissance économiques des autorités nigérianes et les mesures qu’elles ont prises pour endiguer la corruption et poursuivre l’assainissement et l’efficacité des finances publiques du pays.

En novembre 2016, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement avait approuvé un prêt d’un montant de 600 millions de dollars américains, destiné à soutenir le Nigeria dans les efforts qu’il déployait pour surmonter les chocs macroéconomiques et budgétaires provoqués par la chute drastique des prix du pétrole brut. L’octroi d’une aide supplémentaire de 400 millions de dollars pourrait être envisagé, si la demande en est faite et qu’elle est approuvée par le Conseil d’administration. Une telle aide s’inscrirait alors dans le cadre d’un effort de plus grande ampleur coordonné avec d’autres partenaires au développement, notamment la Banque mondiale et le Fonds monétaire international.

La Banque africaine de développement mène actuellement des consultations avec le gouvernement du Nigeria sur la meilleure façon de poursuivre son appui au Plan de redressement et de croissance économiques, un plan des plus louables. Ce, via des projets d’investissement qui répondent aux défis structurels existants, notamment dans les infrastructures, l’énergie et l’agriculture ou encore pour stimuler le secteur privé et la création d’emplois.

La Banque assure le gouvernement nigérian de son plein soutien pour poursuivre ses réformes visant à diversifier son économie et à stimuler sa croissance économique et son développement.


Sections Connexes