Vous êtes ici

La Banque africaine de développement organise un atelier de travail avec la Plateforme d’action pour les systèmes alimentaires (FSAP)

Event date: 
20-juin-2019 (Jour entier) - 21-juin-2019 (Jour entier)
Event location: 
Abidjan, Cote d’Ivoire

Objectif : faciliter la transformation des systèmes alimentaires en Afrique de l’Ouest.

Quand ? Du 20 au 21 juin

Où ?  Abidjan, Côte d’Ivoire 

La Banque africaine de développement organise, les 20 et 21 juin à Abidjan, un atelier de travail en collaboration avec la Plateforme d’action pour les systèmes alimentaires (FSAP) destiné aux pays de l’Afrique de l’Ouest.

Cet atelier de travail réunit des représentants de gouvernements, d’entreprises internationales et nationales du secteur alimentaire, d’organismes de financement locaux et internationaux, d’organisations d’agriculteurs et d’organisations multilatérales.

L’atelier de travail de la FSAP et de ses partenaires a plusieurs objectifs : dégager une proposition consensuelle forte pour la transformation des systèmes alimentaires, identifier les lacunes existantes et développer des solutions dans des chaînes de valeur spécifiques (riz, manioc, légumes).

Cette réunion contribuera également au renforcement des capacités des organisations partenaires de la FSAP à créer une base collective d’initiatives de développement de chaînes de valeur et à identifier les solutions innovantes et les projets « clé en main » existants pour parvenir aux buts et aux objectifs de la plateforme.

Elle permettra aussi de définir et de mettre en lumière les principaux enseignements tirés des bonnes pratiques susceptibles d’être intégrées dans les programmes, de fixer les priorités d’action et d’établir un consensus sur les grandes étapes et phases ultérieures de la transformation des systèmes alimentaires dans les chaînes de valeur retenues.

La création de la Plateforme d’action pour les systèmes alimentaires est issue du mandat donné par les dirigeants internationaux lors de la Réunion annuelle du Forum économique mondial (WEF) de Davos en janvier 2018. Ceux-ci ont approuvé la création d’un modèle de coopération réunissant un consortium d’organisations partenaires, mettant à profit des compétences diverses et complémentaires pour soutenir les initiatives de développement de chaînes de valeur nouvelles et existantes afin d’accroître leur l’impact.