Tunisie : Ligne de crédit de 100 millions d’euros à la STB et un don de 300 000 € pour le renforcement des capacités institutionnelles de la STB

28/03/2007
Share |

Tunis, le 28 mars 2007 – La Banque africaine de développement met à la disposition des PME tunisiennes une nouvelle source de financement grâce à une ligne de crédit de 100 millions d’euros en faveur de la Société tunisienne de banque (STB). Cette ligne de crédit, approuvée aujourd’hui à Tunis par le conseil de l’administration de la Bad, est assortie d’un don d’assistance technique.

La ligne de crédit permettra à la STB de disposer de ressources financières longues à un coût compétitif en vue de satisfaire la demande de financement des promoteurs de projets PME/PMI des secteurs productifs. Elle favorisera ainsi, le développement du secteur privé en Tunisie, dans la mesure où les unités à financer seront essentiellement privées. Elle permettra à la STB de préserver sa part du marché tout en contribuant à la réalisation de la croissance économique au cours de la période 2007-2011.

Les sous-projets à financer contribueront à la réduction du chômage avec la création de près de 5 000 emplois directs qui généreront des revenus additionnels pour les ménages situés dans les régions d’implantation des sous-projets. Des emplois indirects seront créés au niveau des secteurs du bâtiment et des autres services qui assureront la réalisation des travaux financés. Les unités financées créeront de la valeur ajoutée et généreront des recettes en devises ainsi que des recettes pour l’Etat.

L’appui institutionnel permettra de renforcer les capacités institutionnelles de la STB en matière de gestion de risques, particulièrement le risque de crédit afin d’améliorer ses performances et sa contribution au développement économique du pays grâce à la formation du personnel aux nouveaux métiers de banque et à l’instauration des principes de la bonne gouvernance.

La ligne de crédit s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement définie par l’Etat selon les orientations du XIe plan qui recommande un effort soutenu du secteur privé pour accroître sa part dans l’investissement global afin d’atteindre 65% à la fin du plan, en 2011. Pour atteindre cet objectif, la contribution du secteur bancaire au développement du secteur privé, grâce au financement des secteurs moteurs de l’activité économique, en Tunisie, principalement les industries manufacturières et les services, est recherchée afin de réaliser les taux de croissance projetés pour la période 2007-2011, de l’ordre de 6,1% par an.

La ligne de crédit vise à lever l’une des contraintes au développement du secteur privé, le manque de ressources à moyen et long terme qui limite l’accès au financement des promoteurs de projets d’investissement. Elle vise à répondre à cette préoccupation en renforçant les ressources stables de la STB qui possède une bonne expérience dans le financement à moyen et long terme.

Depuis le début de ses opérations en Tunisie en 1968, la Bad a financé 92 opérations, dont 78 sont achevées, pour un montant d’engagements nets de 3 400 millions d’unités de compte*. Trente-cinq lignes de crédits ont été octroyées aux institutions financières locales, dont trois opérations directes en faveur de banques privées. L’impact des lignes de crédit a été déterminant dans le développement de la Tunisie, à travers les réalisations des secteurs industriel et touristique. Elles ont également permis au secteur bancaire de répondre de manière appropriée à la forte demande de financement qui a accompagné la réalisation des investissements privés.

* 1 unité de compte = 1,96476 TND = 1,50472 USD au 28/03/2007


Sections Connexes

Contact