Forum de la société civile : la Banque africaine de développement veut impliquer la société civile dans l'industrialisation de l'Afrique

09/05/2018
Share |

Forum de la société civile : la Banque africaine de développement veut impliquer la société civile dans l'industrialisation de l'Afrique

L’édition 2018 du Forum de la société civile qu’organise la Banque africaine de développement s’est ouverte, lundi 7 mai 2018, en son siège à Abidjan, sur le thème « Engager la société civile pour accélérer l’industrialisation de l’Afrique ».

Objectif du Forum : resserrer les liens entre la Banque africaine de développement et la société civile active sur le continent et impliquer celle-ci dans la marche vers l’industrialisation de l’Afrique, l’une des Cinq grandes priorités de développement de la Banque, dites High 5.

Venus nombreux, les participants ont échangé autour des moyens de réunir les différents acteurs - entreprises, gouvernements et société civile -, pour travailler ensemble et identifier les actions à entreprendre pour accélérer l'industrialisation.

Vanessa Moungar, directrice du département Genre, femmes et société civile de la Banque africaine de développement, a souligné « l’importance de renforcer l’engagement et le partenariat de la Banque avec les organisations de la société civile pour mieux répondre aux enjeux économiques et sociaux ».

L’économiste en chef de la Banque, Célestin Monga, a encouragé la société civile à formuler des idées pour aider les PME africaines et à faire entendre sa voix sur les questions importantes la concernant. Et d’ajouter : « la société civile doit apprendre des succès et des échecs du continent et donner des exemples qui ont fonctionné. »

Dans la foulée, Jennifer Blanke, vice-présidente chargée de l’Agriculture et du développement humain a souligné que le cadre révisé de la Banque sur l’engagement avec la société civile stipule que « l'engagement avec la société civile est intégré dans tous les travaux opérationnels de la Banque, et pas simplement renforcé ».

« Nos politiques de développement se concentrent sur les zones urbaines et délaissent trop souvent les zones rurales », a déploré la directrice Afrique de l’ONG One Campaign, Rudo Kwaramba, insistant sur la nécessité d’avoir des politiques industrielles plus inclusives.

Coordinatrice de la Plateforme des femmes du G5-Sahel, Justine Coulidiati a souligné quant à elle le rôle des femmes dans les processus de développement : « les femmes doivent être stratèges, car les associations de femmes ont un rôle majeur à jouer pour faire progresser l'Afrique. »

Au terme de ses trois jours, le Forum doit se conclure sur des recommandations pour renforcer les liens et le partenariat qui unissent la société civile en Afrique avec la Banque.

Plus d’informations ici.

CIVIL SOCIETY FORUM / 7-9 May 2018 Abidjan

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.