Les organisations de la société civile approuvent le document de stratégie de développement 2018-2022 pour la Côte d’Ivoire

27/08/2018
Share |

Les organisations de la société civile approuvent le document de stratégie de développement 2018-2022 pour la Côte d’Ivoire

Les organisations de la société civile de Côte d’Ivoire ont récemment affirmé leur soutien au projet de Document de stratégie pays (DSP) de la Banque africaine de développement pour la Côte d’Ivoire, qui définit les priorités du Groupe pour les cinq prochaines années (2018-2022).

Préparé en étroite concertation avec les partenaires au développement et les principales parties prenantes du gouvernement, du secteur privé et de la société civile, le DSP présente et examine l’agenda de développement économique de la Côte d’Ivoire et son alignement sur les Objectifs de développement durable des Nations Unies. Parmi les principaux acteurs impliqués dans les consultations de haut niveau figurent : Marie-Laure Akin-Olugbade, directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest ; Richard A. Doffonsou, économiste en chef de la Banque pour la Côte d’Ivoire ; Zéneb Touré, chef de division, Société civile, engagement communautaire et innovation sociale et Hélène Gnonsahe, coordinatrice nationale de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) et membre du Comité Banque africaine de développement – Société civile.

Dans son allocution, Gnonsahe a félicité la Banque pour son travail et lui a exprimé sa gratitude pour avoir impliqué les acteurs de la société civile dans le processus : « Nous notons que la Banque nous ouvre ses portes, et il nous appartient, en tant que société civile, d’exprimer nos points de vue, d’exercer notre devoir critique et de lui transmettre nos réactions sur ses stratégies et initiatives,» soulignera-t-elle.

Dans le cadre de ce processus collaboratif, la présente consultation avec les acteurs de la société civile fait suite à une réunion de consultation technique avec les directeurs issus de différents ministères travaillant avec le cabinet du Premier ministre, qui s’est tenue le 13 août 2018.

Les différentes réunions et consultations avaient pour objectif d’engager le dialogue avec les représentants clés du gouvernement et des organisations de la société civile de la Côte d’Ivoire, de valider les principaux axes du DSP et d’obtenir les recommandations de la société civile.

Touré a, quant à elle, fait observer que ces consultations vont dans le sens des efforts déployés par la Banque pour intégrer la société civile dans ses opérations et travailler en étroite collaboration avec les communautés pour assurer l’inclusion sociale. La Banque établit à cet effet des partenariats stratégiques avec des acteurs de la société civile en vue d’améliorer le partage des connaissances pour une mise en œuvre plus efficace de ses programmes et initiatives.

Le rôle de la société civile dans les phases d’élaboration et de mise en œuvre du Document de stratégie pays est crucial pour en garantir le succès. En acceptant unanimement l’invitation de Doffonsou à la société civile de participer à toutes les étapes du processus d’examen de la stratégie nationale, les parties prenantes à la consultation ont manifesté leur intérêt de poursuivre les échanges par le biais de la Division de la société civile de la Banque. Celle-ci a mis en place différents mécanismes, tels que le Comité Banque africaine de développement – Société civile et les Journées portes ouvertes dans les bureaux régionaux pour renforcer ses partenariats avec la société civile.

Contact : Division société civile, engagement communautaire et innovation sociale


Sections Connexes

Contact

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.