Climat, agro-industrie et égalité entre les sexes, priorités du nouvel accord entre la Banque africaine de développement et FinDev Canada

08/11/2018
Share |

La Banque africaine de développement et FinDev Canada – l’Institut de financement du développement du Canada – ont signé, mercredi 7 novembre, un protocole d’accord visant à renforcer leur collaboration dans le but de remplir les Objectifs de développement durable (ODD) en Afrique. Cet accord porte sur la lutte contre le changement climatique, la création d’emplois et l’autonomisation économique des femmes sur le continent. Leur collaboration s’étendra notamment à des projets de transactions communes, des partenariats extérieurs et à la mise en œuvre de bonnes pratiques.

Ce protocole d’accord a été conclu lors de l’Africa Investment Forum, la première plate-forme de collaboration multipartite et multidisciplinaire du continent en faveur du développement économique durable et du progrès social en Afrique.

« L’égalité des femmes en Afrique est fondamentale pour la croissance économique et le développement de l’Afrique. C’est pourquoi nous sommes ravis [de ce partenariat] », a déclaré Akinwumi A. Adesina, président de la Banque africaine de développement. « Le Canada a fait un excellent travail en mettant en place une institution de financement du développement dans le but de faire progresser son programme de développement. C’est un excellent partenariat, et j’ai hâte que nous travaillions ensemble », a-t-il ajouté.

Cet accord jette les bases de la collaboration entre la Banque et FinDev Canada, dans la perspective d’une coopération qui réponde aux priorités stratégiques de la Banque africaine de développement, parmi lesquelles deux de ses High 5 – « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des Africains ». Autre apport majeur de cette collaboration : permettre aux deux institutions de trouver les moyens de répondre aux Objectifs de développement durable (ODD) en Afrique.

FinDev Canada donne suite à l’appel urgent lancé pour aider à concrétiser les ODD en œuvrant avec nos homologues sur les marchés en développement. « La signature de cet accord marque le début d’une collaboration prometteuse en faveur de l’industrialisation durable de l’Afrique, grâce à des investissements du secteur privé axés sur l’impact sur le développement », a déclaré Suzanne Gaboury, directrice des investissements de FinDev Canada.

Lors de la cérémonie de signature, FinDev Canada et la Banque africaine de développement ont réitéré leur volonté d’encourager les partenariats capables de combler les inégalités financières importantes qui existent entre hommes et femmes dans le secteur privé en Afrique.

Cette collaboration vise également à accélérer la transformation de l’agriculture en Afrique et à améliorer l’accès à l’énergie et à l’eau dans les zones mal desservies. La Banque africaine de développement et FinDev Canada partagent des valeurs communes, qui consistent à fournir des solutions au secteur privé africain en créant des opportunités en matière d’autonomisation économique des femmes, d’action contre le changement climatique, outre un intérêt pour des secteurs comme les institutions financières, l’agriculture et la croissance verte.


À propos de FinDev Canada

L’Institut de financement du développement Canada (IFDC), administré sous le label FinDev Canada, est une institution canadienne qui se consacre à la prestation de services financiers pour le secteur privé dans les pays en développement, dont l’objectif est la lutte contre la pauvreté grâce à la croissance économique, en privilégiant trois secteurs prioritaires : le développement économique par la création d’emplois, l’autonomisation économique des femmes et l’atténuation des effets du changement climatique. L’Institut de financement du développement Canada est une filiale propriété exclusive d’Exportation et développement Canada (EDC).

Plus d’informations sur FinDev Canada ici.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement

Le Groupe de la Banque africaine de développement est la première institution de financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). Présent dans 41 pays d’Afrique, avec un bureau extérieur au Japon, la Banque africaine de développement contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux. 

Pour plus d’informations sur la Banque africaine de développement : www.afdb.org/fr

 

Contacts médias :

  • FinDev Canada : Angela Rodriguez – arodriguez@findevcanada.ca
  • Banque africaine de développement : Chawki Chahed, chargé de communication en chef, Département de la communication et des relations extérieures – c.chahed@afdb.org

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.