Vous êtes ici

Cyclones Idaï et Kenneth : plus de 92 millions de dollars de dons accordés aux pays victimes par la Banque africaine de développement

06-juin-2019

Trois mois après le passage dévastateur des cyclones Idaï et Kenneth au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi, la Banque africaine de développement a accordé, mercredi 5 juin 2019, un nouveau soutien financier de 92,41 millions de dollars américains pour la mise en œuvre d’un programme de reconstruction d’urgence et de résilience sur quatre ans.

L’aide se compose de dons provenant de la Facilité d’appui à la transition de 21 millions dollars américains destinés au Mozambique, et de 16,8 millions de dollars affectés au Zimbabwe. Les deux pays bénéficient également de dons respectifs de 23,8 et 7,93 millions de dollars américains du Fonds africain de développement. Le Malawi reçoit, pour sa part un don de 22,87 millions de dollars américains.

Près d’un million de personnes, affectées par les cyclones, bénéficieront du programme, qui devrait rétablir les moyens de subsistance, les services sociaux, la résilience des populations dans les États concernés et reconstruire une meilleure infrastructure socio-économique. Les personnes vivant dans les zones les plus reculées seront les premières concernées.

Le programme s’inscrit dans une approche multisectorielle et mieux adaptée de la reconstruction/réhabilitation des infrastructures, du rétablissement des moyens de subsistance agricoles et du renforcement de la résilience aux chocs climatiques, aux catastrophes et aux phénomènes météorologiques extrêmes dans le but d'améliorer les capacités d'adaptation et de préparation des institutions et des populations.

Le cyclone tropical Idai a touché terre à Beira, au Mozambique, en mars 2019, et a suivi son cours au Zimbabwe et au Malawi, où il a provoqué des ravages et des destructions plus importants encore, avec pertes en vies humaines, blessures, déplacements de population, et causé des dégâts sur les infrastructures et les biens et affecté les moyens de subsistance de plus de trois millions de personnes. Le bilan officiel est de 1 007 morts, dont 602 au Mozambique, 344 au Zimbabwe, et 60 au Malawi, selon les agences de secours.

Quelques jours plus tard, le cyclone Kenneth touchait les côtes du Mozambique, causant d’autres dégâts importants. La Banque africaine de développement avait alors apporté aux victimes une aide d’urgence de 1,5 million de dollars américains.

Contact: 

Sections Connexes