Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

Interviews

Filtres de recherche

22/08/2007 - « Je suis partisan de ceux qui considèrent les unions économiques régionales comme base du gouvernement de l’union où les pays membres cèdent une partie de leur pouvoir souverain aux Communautés économiques régionales… » déclare M. Gantsho.


20/07/2007 - « En effet, en Afrique sub-saharienne - à l'exception de l'Afrique du Sud - plus de 80% de la population utilise la biomasse comme source principale d'énergie. La biomasse est souvent employée à l'intérieur des maisons ou des huttes pour la cuisine ou le réchauffage, ceci a pour conséquence une pollution grave à l’intérieur même des logis. Les femmes et les enfants sont particulièrement exposés et vulnérables aux dangers que représente la combustion des biomasses. En raison de cette pollution « intra-muros» jusqu'à 1100 personnes meurent chaque jour en Afrique » souligne Daniele Ponzi, économiste environnemental de la BAD.


12/07/2007 - De manière générale, il est évident que la structure des économies des pays de l’Afrique du nord diffère quelque peu de celle des pays d’Afrique subsaharienne. Tout comme il y a des variations dans la structure des économies au sein même du groupe des pays africains situés au sud du Sahara. Ainsi, par exemple, les opportunités et les contraintes que l’on trouve dans les pays à revenu intermédiaire tels que le Botswana, Maurice, la Namibie et l’Afrique du Sud ne sont pas les mêmes que celles que l’on trouve dans les pays FAD d’Afrique centrale, de l’Est, du Sud et de l’Ouest.

Catégories: Réduction de la pauvreté


12/07/2007 - "De manière générale, la grande incidence de la pauvreté, est un signal d’alarme non seulement pour tous les africains, mais également pour tous les citoyens du monde. De mon point de vue, cette interpellation doit être traduite en efforts collectifs et durables pouvant maximiser le nombre de pays capables d’atteindre tous les ODM, ou presque tous, en 2015"


18/06/2007 - « Les pays africains doivent réduire les obstacles administratifs et les règlements, dont le nombre excessif se traduit par de long retards et des coûts de transactions élevés pour les entreprises qui veulent investir. Dans la plupart des pays africains, lancer une affaire revient encore relativement cher et les procédures d’obtention d’une licence sont longues », déclare l’économiste en chef de la BAD, M. Louis Kasekende dans une interview réalisée après les assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement, tenues à Shanghai les 16 et 17 mai 2007.


15/06/2007 - Dans l’interview suivante, M. John Mugabe, directeur du bureau de la science et de la technologie du NEPAD, a analysé les réalisations enregistrées et les défis que le programme doit relever, et a donné des indications sur la voie à suivre pour la science et la technologie en Afrique.


You are currently offline. Some pages or content may fail to load.