La BAD accorde un prêt de 300 millions d’euros pour soutenir les réformes économiques au Gabon

16/11/2017
Share |

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement gabonais ont signé, vendredi 10 novembre 2017 à Abidjan, un accord de prêt de 300 millions d’euros destiné à renforcer l’économie du pays, à travers la mise en œuvre du Programme d’appui à la réforme économique et financière (PAREF-II).

L’accord de prêt, qui vise notamment à consolider les résultats obtenus par le PAREF I en 2016, a été co-signé par le ministre de l’Economie, de la promotion des investissements et de la prospective, Régis Immongault et le Directeur général de la Banque africaine de développement (BAD) pour l’Afrique centrale, Ousmane Doré.

Le prêt contribuera à améliorer la performance des dépenses de l’Etat et l’efficacité de l’investissement public au Gabon et à soutenir la base d’imposition. Il contribuera également aux efforts engagés en vue de bâtir une économie nationale plus diversifiée, portée par un climat des affaires plus favorable aux entreprises.

S’exprimant à cette occasion, le ministre gabonais de l’Economie, de la promotion des investissements et de la prospective s’est réjoui de la qualité des relations entre la BAD et son pays.

Ousmane Doré s’est, quant à lui, félicité des efforts consentis par le gouvernement gabonais pour assainir et dynamiser l’économie nationale, ébranlée par la baisse du cours du pétrole.

« La BAD demeurera, a-t-il assuré, aux côtés du Gabon dans la quête de diversification de son économie pour une croissance inclusive ».

Conformément au programme initial approuvé en janvier 2017, le PAREF II va consolider les acquis du PAREF I et aider le gouvernement à mettre en œuvre son programme de développement qui vise à promouvoir une croissance économique accélérée et inclusive en améliorant la consolidation des finances publiques, le climat des affaires et le renforcement de la compétitivité du secteur agricole.

Cette forte injection de liquidités au Gabon participera à l’effet de relance économique nationale, en stimulant l’activité économique.

Le portefeuille des projets actifs de la BAD au Gabon au 14 novembre 2017 comprend 10 projets nationaux d’un montant total de près de 623 millions d’euros.

Du début de ses opérations au Gabon à ce jour, la Banque a approuvé 43 opérations (prêts et dons) pour un montant cumulé de plus de 1,4 milliard d’euros.