Atelier multi-parties préparatoire pour la table ronde de la Grande Muraille Verte

Share |

De: 25/10/2017
A: 27/10/2017
Lieu: Abidjan - Côte d’Ivoire
Atelier multi-parties préparatoire pour la table ronde de la Grande Muraille Verte

Contexte  du partenariat  de la Banque et de l’APGMV dans le cadre de l’initiative « Desert to Power ».

L’ambition de l’APGMV est de promouvoir des opportunités locales de développement  dans les 11 pays du ressort de la Grande Muraille Verte, en combinant des projets multisectoriels. Cet objectif cadre avec l’objectif de l’initiative  Desert to power qui vise à fournir des solutions d’accès à l’électricité et à l’énergie pour la production agricole, le pompage d’eau et la création des conditions de résilience aux changements climatiques dans cette partie sahélo-saharienne de l’Afrique.

Objectifs de l’atelier préparatoire multipartite du 25-27 Octobre 2017 à l’immeuble CCIA

L’objectif principal de l’atelier technique est de s’accorder sur les projets à réaliser dans les trois prochaines années 2018-2020. Les projets aussi bien nationaux que régionaux qui seront définis permettront d’identifier les besoins de financements à mobiliser dans le cadre de la  table ronde de financement prévue fin 2017-début 2018, et pour laquelle la Banque est désignée Chef de file. 

Les résultats attendus sont :

  • Accord sur les composantes multisectorielles (énergie, eau, agriculture, restauration de forêts) des projets à réaliser sur la période 2018-2020 et priorisation des pays.
  •  Définition d’une approche programmatique de projets de l’APGMV à cofinancer par le Fonds Vert pour le Climat (GCF), la Banque, la FAO et les autres partenaires techniques et financiers intéressés.
  • Accord sur les modalités de la Table Ronde des partenaires techniques et financiers (date à définir entre fin 2017- premier trimestre  2018)  prévue pendant le 4ème  Sommet des Chefs d’Etat de l’Agence Panafricaine de la GMV au Soudan.
  • Echanges bilatéraux pour avancer sur les projets déjà encours dans le cadre de l’initiative Desert to power : notamment au Burkina Faso, au Niger et au Soudan.