Le président de la Banque africaine de développement au Kenya pour soutenir le programme d’investissement en Afrique

19/07/2018
Share |

Akinwumi Adesina, le président de la Banque africaine de développement, effectue une visite officielle au Kenya du 19 au 21 juillet 2018, destinée à renforcer la coopération avec le gouvernement kényan et à attirer davantage de fonds privés.

Durant son séjour dans le pays, le président de la Banque s’entretiendra avec le chef de l’État Uhuru Kenyatta et prendra part à une réunion bilatérale avec le vice-président, William Ruto. Le président Adesina rencontrera également les secrétaires d’État chargés respectivement de l’Agriculture et de l’Irrigation ; des Transports et des Infrastructures, du Logement et du Développement urbain ; de l’Énergie ; de l’Eau et de l’Assainissement ; de l’Industrialisation et du Développement des entreprises ; de l’Éducation ; et de la Santé.

Ces secteurs relèvent des priorités de développement de la Banque pour la transformation de l’Afrique, communément appelés High 5 : Éclairer l’Afrique et lui fournir de l’énergie, Nourrir l’Afrique, Intégrer l’Afrique, Industrialiser l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des Africains. Des priorités qui s’inscrivent dans la droite ligne du programme de développement du gouvernement kényan, le Big Four agenda, qui porte sur la production industrielle, la sécurité et la production alimentaires, les logements sociaux et le système de santé pour tous.

Le président Adesina devrait aussi rencontrer des représentants de l’Alliance du secteur privé du Kenya, l’occasion de souligner combien ledit secteur est important pour faire progresser le Big Four agenda du pays. Les discussions porteront en grande partie sur le nouveau marché de projets viables de la Banque et sur l’Africa Investment Forum (AIF), une plateforme multipartite et pluridisciplinaire qui entend porter et multiplier les projets bancables sur le continent, en réduisant les risques associés, en mobilisant des capitaux pour les financer et en accélérant la clôture financière des transactions.

Akinwumi Adesina va également participer à l’assemblée générale des actionnaires d’Africa50 en sa qualité de président du Conseil d’administration. Africa50 est une plateforme d’investissement dans les infrastructures portant sur la réalisation de projets nationaux et régionaux à fort impact dans les secteurs de l’énergie, des transports, des techniques de l’information et de la communication et de l’eau.

Le président Adesina a également prévu de se rendre sur la rocade extérieure de Nairobi (Nairobi Outer Ring Road), dont les travaux d’amélioration, d’un montant de 109 millions de dollars   américains, ont été financés par la Banque. Cette infrastructure, qui a réduit l’engorgement de la circulation sur l’autoroute qui relie les principales artères de la ville, a eu de nombreuses retombées socio-économiques. Akinwumi Adesina visitera également les centrales géothermiques d’Olkaria et de Menengai, toutes deux cofinancées par la Banque, le gouvernement du Kenya et divers partenaires. Situés dans la vallée du Rift au nord-ouest de Nairobi (respectivement à 125 et 180 kilomètres), ces projets visent à répondre à la demande en électricité du Kenya et à diversifier les sources d’électricité en développant l’énorme potentiel géothermique local.

Le portefeuille de projets actifs de la Banque africaine de développement au Kenya s’établit à 3,1 milliards de dollars, dont 77 % sont alloués aux infrastructures (2,3 milliards de dollars).