Vous êtes ici

Africa Investment Forum 2019 : la Banque africaine de développement, le gouvernement sud-africain et les partenaires attendent un marché des affaires plus relevé

10-nov-2019

Le Africa Investment Forum (AIF) permettra d’établir de nombreux contrats sans longues discussions, ont affirmé les représentants du gouvernement sud-africain, de la Banque africaine de développement et des partenaires clés lors d’une conférence de presse juste avant l’ouverture de l’édition 2019 de la rencontre.

Organisée par la Banque africaine de développement et ses partenaires, cette deuxième édition du Forum se tient du 11 au 13 novembre 2019 à Johannesburg en Afrique du Sud. Le marché transactionnel multipartite vise à mobiliser des capitaux, à faire avancer des projets jusqu’au stade de la bancabilité et à accélérer la conclusion d’accords financiers.

« L’année dernière, nous avons obtenu des résultats remarquables, avec des manifestations d’intérêt pour des projets d’une valeur totale de plus de 36 milliards de dollars qui ont été signés ou proches d’une conclusion. Nous espérons que cette année les résultats seront encore meilleurs », a déclaré M. Vuyelwa Vumendlini, directeur général adjoint du Département du Trésor de l’Afrique du Sud.

Partageant le même optimisme, M. Mduduzi Mbapa, conseiller principal auprès du Premier de Gauteng a fait remarquer que l’enseignement majeur de l’AIF 2018 était le besoin d’interconnexions plus intensives sur le continent. « En fait, beaucoup ont fait ressortir l’émergence de l’Afrique comme point de mire. À travers ce Forum, nous allons nous assurer que notre continent émerge effectivement et qu’il contribue à la croissance mondiale », a-t-il déclaré.

Environ 2 000 délégués sont attendus sur le marché novateur des investissements, qui réunira des chefs d’État, des promoteurs de projets, des fonds de pension, des fonds souverains et des investisseurs institutionnels, dans 60 réunions où les discussions feront avancer les projets, du stade de l’engagement à celui des mesures à prendre pour leur réalisation.

« Le Africa Investment Forum est conçu comme plateforme de concrétisation de projets à travers le continent. Sa portée va bien au-delà de la rencontre de trois journées qui débute ce lundi. C’est un processus continu de réunions favorisant des discussions, de préparation de contrats, d’encouragement à des projets, et de conclusion de contrats. Mais c’est surtout un travail visant à s’assurer que les engagements pris se concrétisent et aient un impact sur le continent », a déclaré Mme Chinelo Anohu, responsable et directrice générale principale de l’AIF.

Les partenaires du Africa Investment Forum comprennent Africa 50, le Africa Finance Corporation, le Africa Export-Import Bank, la Banque de développement de l’Afrique australe, la Banque européenne d’investissement, la Banque islamique de développement et la Trade and Development Bank.

« En deux mots, le Africa Investment Forum comporte un programme très simple qui oriente le flux de capitaux vers l’Afrique à une cadence beaucoup plus élevée que celle que nous avons connue jusqu’à présent », a déclaré Victor Oladokun, directeur de la Communication et des relations extérieures de la Banque

Contact: 

Solange Kamuanga-Tossou, Département de la Communication et des relations extérieures, Banque africaine de développement , email: s. kamuanga-tossou@afdb.org

Sections Connexes