Vous êtes ici

Conférence économique africaine 2019 : le ministre égyptien Sahar Nasr appelle à des mesures audacieuses pour créer des emplois en faveur des jeunes

02-déc-2019

Le ministre égyptien de l’Investissement et de la Coopération internationale, Sahar Nasr, a appelé, lundi, les décideurs politiques africains à prendre des mesures audacieuses pour créer des emplois décents en faveur des jeunes du continent, à l’occasion de la 14ème Conférence économique africaine (CEA), dont la Banque africaine de développement est co-organisatrice.

Lors de la séance plénière d’ouverture de la CEA, qui se déroule jusqu’au 4 décembre dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh en Égypte, Sahar Nasr a exhorté les responsables africains à faire preuve d’audace pour réduire les lourdeurs bureaucratiques et les coûts élevés pour tout entrepreneur qui souhaite créer son activité.

« L’Afrique est la prochaine frontière de développement. Les jeunes seront les principaux moteurs de notre continent et notre espoir pour une nouvelle Afrique, a déclaré Sahar Nasr. Nous devons réfléchir à une stratégie et planifier des actions en faveur des jeunes. »

Pour le gouverneur de la Banque centrale égyptienne, Tarek Amer, qui est également le gouverneur représentant l’Égypte auprès de la Banque africaine de développement, « il s’agit là d’une question qui intéresse tous les décideurs politiques du continent : nous avons tous l’ambition de créer des emplois et de stimuler l’entrepreneuriat. La question est de savoir comment convertir cette ambition en réalité. »

Selon Charles Leyeka Lufumpa, économiste en chef par intérim et vice-président de la Banque africaine de développement, le déficit d’emplois chez les jeunes -une population en pleine croissance- est devenu une considération socioéconomique et politique inquiétante qui nécessite des solutions urgentes et pragmatiques, tournées vers l’avenir. »

« L’inactivité peut entraîner des agitations et des conflits, a-t-il averti. Le fait d’avoir un emploi décent est un élément essentiel de la dignité humaine. L’absence d’emploi pourrait menacer notre tissu social et notre cohésion. »

La Banque africaine de développement finance une série d’initiatives en faveur de l’autonomisation des jeunes africains. Sa stratégie pour l’emploi des jeunes vise notamment à créer 25 millions d’emplois d’ici à 2025 et à fournir à 50 autres millions de jeunes des compétences transversales pour accroître leur employabilité et leur réussite entrepreneuriale.

Afin d’atteindre les Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations unies, la question de la productivité des jeunes est cruciale pour la compétitivité de l’Afrique. Selon Adam Elhiraika, directeur de la Division macroéconomie et gouvernance de la CEA, les gouvernements devraient inclure, dans les programmes éducatifs, des modules d’entrepreneuriat pour les étudiants des établissements secondaires, des écoles techniques et des universités.

Les gouvernements africains et les partenaires du développement doivent aider les jeunes entrepreneurs à identifier des plans d’aide financière, notamment des programmes de subvention pour des idées novatrices comportant des avantages multiplicateurs, des fonds renouvelables et des fonds de garantie.

« L’Afrique devrait travailler dur pour faire de ses villes des moteurs de croissance qui, à leur tour, génèreront des emplois pour les jeunes et assureront une croissance équitable sur le continent, sans laisser quiconque de côté, comme c’est énoncé dans l’Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable », a soutenu Adam Elhiraika.

L’un des temps forts de la Conférence économique africaine 2019 doit mettre en lumière de jeunes chercheurs africains qui feront connaître leurs travaux, contribuant ainsi à l’avenir du continent.

La CEA est organisée chaque année conjointement par la Banque africaine de développement, la Commission économique pour l’Afrique et le Programme des Nations unies pour le développement. La rencontre de cette année a pour thème : « Emplois, entrepreneuriat et développement des capacités pour la jeunesse africaine ».

AEC 2019 :Official opening ceremony

Contact: 

Kwasi Kpodo, Communication and External Relations Department, African Development Bank, email: w.kpodo@afdb.org

Sections Connexes