Vous êtes ici

Le Conseil d’administration approuve les recommandations du Mécanisme indépendant d’Inspection sur le Projet M3 « Diversification des activités du moulin moderne du Mali »

12-juil-2019

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 10 juillet 2019 - Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), en sa séance du 10 juillet 2019, a approuvé les recommandations du Mécanisme indépendant d’inspection (MII) contenues dans son premier rapport d’étape du projet « Diversification des Activités du Moulin Moderne du Mali » (M3). Au même moment, le Conseil a demandé à la Direction de la Banque, de soumettre des rapports semestriels de supervision sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du plan d’action actualisé pour examen par le MII. Enfin, Il a autorisé le MII à conduire l’année prochaine, la deuxième mission de suivi au Mali, pour évaluer l’état d’avancement de la mise en œuvre du plan d’action actualisé.  

Les recommandations du Mécanisme, découlant du suivi de la mise en œuvre du plan d’action de la Direction, mettront l’accent sur trois questions principales : les avancées notées dans le règlement du litige foncier entre le projet M3 et les villages de Sahou et Sanamadougou, la compensation appropriée des personnes affectées par le projet et l’audit environnemental des installations industrielles. Les recommandations de ce premier rapport d’étape, ont déjà identifié les actions nécessaires à mettre en œuvre par les autorités gouvernementales, la Direction de la Banque et celle du projet M3. La requête relative à ce projet a été soumise à l’Unité de vérification de la conformité et de médiation (BCRM) le 23 septembre 2015, au nom du collectif des personnes affectées par le projet (PAP) par une ONG internationale, Afrique-Europe-Interact (AEI), qui dispose d’un bureau local au Mali. Après l’approbation par le Conseil le 23 novembre 2016, le Mécanisme du projet M3, a effectué une vérification de la conformité et consigné ses conclusions et recommandations dans le rapport de vérification de la conformité.  

Le Mécanisme d’inspection est appelé aussi à faire le suivi de la mise en œuvre du Plan d’action et fera un compte-rendu annuel au Conseil.

Rappelons que le projet M3 a été approuvé par le Conseil d’administration de la Banque, le 17 septembre 2014 pour le compte de Moulin Moderne du Mali, une société à responsabilité limitée créée en 2007 au Mali et qui a bénéficié d’un prêt de 16,8 millions d'euros, accordés en monnaie locale (CFA). Il est en cours d’exécution et cofinancé à hauteur de 10,8 milliards de francs CFA par des fonds propres ; et 25,2 milliards de francs CFA par des prêts d’autres banques. Le projet a également bénéficié d'un prêt d'un montant de 7 milliards de francs CFA de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Les prêts de la BAD et de la BOAD ont servi à acquérir des équipements pour le projet.

     Le projet permettra l’extension des installations de transformation existantes de M3 pour produire : la semoule de blé dur, de millet et de maïs, des pâtes longues et courtes, ainsi que du couscous de blé, de millet et de maïs ; et de la farine de millet et de maïs hachés. Le projet M3 fera également l’acquisition d’un nouveau « moulin à farine » pour la production de farine de blé panifiable. Les résidus seront utilisés pour produire des aliments pour le bétail.

 

 

Contact technique:

Birima Fall, Unité de vérification de la conformité et de médiation (BCRM), Banque africaine de développement

Sections Connexes