Vous êtes ici

Maroc : La Banque africaine de développement renforce son engagement avec la Société civile d’Afrique du Nord

02-aoû-2019

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 25 juillet 2019 - La Banque africaine de développement (BAD) a organisé à Marrakech, du 25 au 28 juillet 2019, la deuxième Université d’été des jeunes leaders de la Société civile africaine sur le thème « Jeunes, innovation et développement en Afrique ».

L’événement était porté par la Division société civile et engagement communautaire de la Banque, en collaboration avec le Centre de développement de la Région de Tensift (CDRT) au Maroc, qui fait office de point focal Afrique du Nord du Comité BAD-Société civile.

Cette activité a mobilisé près de 135 participants de la société civile provenant de 27 pays africains, ainsi que divers panelistes et experts venus d’Europe. Le gouvernement du Maroc a été fortement représenté par le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile et porte-parole du gouvernement, le ministère délégué chargé des Marocains résidents à l’Etranger et des Affaires de la migration, le Gouverneur de la Région et la vice-présidente du Conseil de ville de Marrakech.

Les débats ont abordé diverses thématiques et des sujets d’actualité pour un engagement citoyen responsable au service du développement de l’Afrique : gouvernance de proximité, technologie et innovation sociale comme leviers de création d’emplois pour les jeunes; contribution de la jeunesse et de la société civile au processus d’intégration régionale en Afrique ; rôle de la société civile pour relever les défis de l’électrification ; lutte contre la migration illégale...

Dans son allocution, Monsieur Mustapha El Khalfi, ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile et porte-parole du gouvernement a indiqué que « la société civile joue déjà un rôle central dans le renforcement des capacités des jeunes. Nous avons une forte confiance aux acteurs civiques des milieux associatifs dans leur diversité, de par leur contribution au développement durable du continent ». Le représentant du ministre délégué des Affaires de la migration, à son tour, a exhorté la société civile à s’impliquer dans la sensibilisation contre les conséquences néfastes de l’immigration illégale qui affectent la jeunesse africaine.

Le responsable de l’engagement de la Banque avec la société civile pour la région du Nord, François Traoré, quant à lui, a souligné l’engagement de la Banque de placer le citoyen Africain au cœur de sa stratégie de développement. Il a réitéré la volonté de son institution de faire de la société civile un partenaire indispensable dans la réalisation des cinq priorités « High 5 » de la Banque.

En marge de l’Université d’été, la Banque a tenu un Forum de la société civile de l’Afrique du Nord, sur le thème: « Société Civile du Nord et Banque africaine de développement, quelle coopération ? ». L’animation du forum était assurée avec des leaders associatifs venus de l’Algérie, de la Lybie, la Mauritanie, du Maroc et de la Tunisie.

L’occasion a été également mise à profit pour discuter de la Stratégie d’engagement avec la société civile de la Banque, notamment des outils tel que les Directives pour l’engagement de la société civile dans les Documents de stratégie pays (DSP).

Ces rencontres ont révélé le besoin de connaissance et compréhension plus élargies des activités de la Banque par les acteurs civiques du Nord. La Division de la société civile et engagement communautaire assurera le suivi de cette activité pour une collaboration fructueuse avec les acteurs de la société civile de la région du Nord.

 

 

Contact: 

Amadou Mansour DIOUF, Département de la communication et des relations extérieures

Sections Connexes