Vous êtes ici

Sénégal : les administrateurs de la Banque africaine de développement mesurent l’impact du P2RS sur les bénéficiaires du programme

20-Feb-2020

Les administrateurs de la Banque africaine de développement se sont rendus, hier, à Fatick, à plus d’une centaine de kilomètres de Dakar, dans le cadre de leur mission de consultation au Sénégal.

Accueillis sur place par la gouverneure de la région, Seynabou Gueye, ils ont rencontré les bénéficiaires du Programme multinational de renforcement de la résilience à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS), dont ils ont pu mesurer l’impact sur le quotidien des populations locales.

 « Nous saluons votre présence parce que votre visite est, pour les bénéficiaires du Programme, une source de motivation, a déclaré la gouverneure. Cela signifie que ceux qui apportent un appui viennent sur le terrain pour s’enquérir de l’utilisation des fonds alloués et des résultats. J’ai, moi-même, visité certains sites et j’ai pu mesurer le dynamisme des femmes et les réalisations sont visibles. »

Selon Saïd Maherzi, porte-parole des administrateurs, il est important d’apprécier, « ce que les bénéficiaires pensent des réalisations de la Banque et comment elle peut être efficace à l’ensemble du pays. »

Le Programme P2RS, mis en œuvre au Sénégal avec l’appui de la Banque africaine de développement, comprend quatre volets principaux : le développement des infrastructures rurales, des chaînes de valeur et des marchés régionaux ainsi que la gestion du projet. Approuvé en 2015 et financé par la Banque pour un montant de 35,8 millions de dollars américains, il prendra d’ici quelques mois.

Sur place, les administrateurs de la Banque ont eu des échanges chaleureux avec les présidents des conseils régionaux de Kati (Mali) et Zinder (Niger), et l’occasion leur a été donnée de promouvoir la coopération au niveau régional. Le maire de Fatick a, lui aussi, souhaité la bienvenue aux administrateurs lors d’une cérémonie protocolaire, au cours de laquelle des bénéficiaires du P2RS ont salué l’appui de la Banque, qui a contribué à transformer durablement les conditions de vie des populations.

Clou de la visite, la délégation de la Banque africaine de développement a visité une ferme aquacole et une unité de production d’aliments de poisson gérée par l’union des groupements de femmes de Ndiaye Ndiaye, quartier historique de Fatick. Les administrateurs ont assisté à une démonstration de pêche de poisson frais dans les six bassins aquacoles, qui ont chacun une capacité de production d’une tonne par cycle de six mois. Le projet P2RS a financé 22 fermes aquacoles pour une capacité de 400 tonnes. La fabrique sur place d’aliments de poisson permet de minimiser les coûts de production.

Une mini-foire d’exposition de produits agricoles a été mise en place avec des stands où ont été exposés divers produits forestiers non ligneux, les jus locaux transformés par les groupements de femmes grâce à des plateformes multifonctionnelles. Des produits des terroirs, des céréales transformées, des fruits et légumes, du miel issu des mielleries locales, avec un emballage de qualité, ont été exposés dans une vingtaine de stands. Des enclos d’élevage ont permis également aux jeunes bénéficiaires du P2RS d’exposer des moutons de race.

La délégation de la Banque poursuit sa mission de consultation au Sénégal jusqu’au vendredi 21 février. Pour rappel, elle est composée des administrateurs suivants : Okogu Bright, Saïd Maherzi, Maïmouna Ndoye Seck, Mohamed El Gholabzouri, Catherine Cudré-Mauroux, Zayed Ahmed, Cornelius Karlens Dekop et Yano Takuji.

Contact: 

Amadou Mansour Diouf, Département de la communication et des relations extérieures, Banque africaine de développement

Sections Connexes