Soutien de 15 millions de dollars de la Banque africaine de développement à Rawbank, première banque congolaise avec 24 % de parts de marché et 300 000 clients

13/03/2018
Share |

Prêter c’est bien, mais prêter et accompagner le prêt avec une assistance technique, c’est sans doute encore mieux. Le 7 mars 2018, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a accordé un prêt de 15 millions de dollars américains à la banque congolaise Rawbank, première banque commerciale du pays avec 24 % de parts de marché et 300 000 clients.

Consentie au titre du guichet secteur privé de la Banque africaine de développement, la ligne de crédit accordée à Rawbank est d’une maturité de sept années, dont deux ans de différé. Au prêt s’ajoute une subvention d’assistance technique qui servira à la mise en place au profit de Rawbank de programmes de formation et de renforcement des capacités des promoteurs de Petites et moyennes entreprises (PME). Cette action ciblera les femmes entrepreneures.

Créée en 2002 par la famille Rawji établie au Congo depuis 1922, Rawbank est une banque commerciale qui se distingue aujourd’hui non seulement sur le marché bancaire de la République démocratique du Congo (RDC), mais aussi dans toute la sous-région.

La banque, qui affiche un bilan total de plus de 1 milliard de dollars et compte environ 300 000 clients, est leader sur son segment au Congo, tout étant dans le Top 10 du classement des banques d’Afrique centrale effectué en 2016 par l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique.

30 % du prêt réservés aux PME

Rawbank s’est par ailleurs vu attribuer par Moody’s la notation B3, au même niveau que la note souveraine octroyée à la RDC. La Banque africaine de développement se réjouit doublement de cette première collaboration avec la Rawbank en ce qu’elle permettra, en premier lieu, de contribuer à soutenir le secteur privé en RDC, en particulier les PME qui bénéficieront à hauteur de 30 % de la ligne de crédit. Le prêt est également, en second lieu, un motif de satisfaction pour la Banque africaine de développement parce qu’il lui permet d’apporter son concours à un groupe bancaire solide, à capitaux africains, et doté d’une volonté d’accompagner les acteurs économiques congolais dans leur effort de croissance, en dépit d’un environnement des affaires difficile.

La ligne de crédit de 15 millions devrait permettre à Rawbank d’améliorer sa liquidité à long terme, de diversifier sa base de financement, de renforcer son bilan et de soutenir la croissance de son portefeuille d’activités.

En conformité avec les cinq grandes priorités de la Banque dites High 5, le prêt sera en priorité affecté au financement des besoins en capitaux à moyen et long termes d’une quinzaine de projets dans les secteurs de l’industrie, des infrastructures, de la construction, de l’hôtellerie, de la distribution et du commerce.

L’intervention de la Banque africaine est d’autant plus significative qu’elle intervient à un moment où les financements extérieurs et les investissements directs étrangers ont ralenti, du fait des incertitudes sociopolitiques qui pèsent sur le pays.

Outre l’appui important au secteur privé congolais, le prêt va permettre de soutenir des projets dans des secteurs clés de l’économie congolaise, la création de milliers d’emplois ainsi que l’accompagnement de centaines d’entrepreneurs de PME congolaises.


You are currently offline. Some pages or content may fail to load.