Le Président de la République du Bénin en visite à la Banque africaine de développement

Le Président Adesina réaffirme l’engagement de la Banque d’accompagner la mise en œuvre de programmes de développement du pays

11/01/2017
Share |

Le Président de la République du Benin, Patrice Talon, a été accueilli ce mercredi 11 janvier 2017 au siège du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan, en Côte d’ivoire, par Akinwumi Adesina, le Président de l’institution, pour la présentation du nouveau programme d’action du gouvernement du Bénin sur la période 2016-2021.

« Mon émotion n’aurait pas été plus grande si la rencontre avait eu lieu à Cotonou car la Banque africaine de développement est pour les Africains une institution de grande fierté » a déclaré le chef de l’Etat béninois à son arrivée.

Face aux défis majeurs que rencontre son pays, le Président de la République a exprimé sa volonté de voir les relations actuelles avec la première institution africaine « boostées et dynamisées ». Ce d’autant que le nouveau programme d’action du gouvernement béninois est ambitieux et cible les secteurs susceptibles de créer de la richesse et des emplois, notamment l’agriculture et le tourisme. Par ailleurs, de nombreuses réformes ont déjà été mises en œuvre pour renforcer la bonne gouvernance. De même, un cadre économique est en train d’être mis en place pour améliorer les recettes fiscales et douanières.

« Nous avons besoin de l’appui de la Banque africaine de développement pour donner, dans les quatre années qui viennent, un autre visage du Bénin à l’extérieur en diversifiant notre économie afin de vaincre la pauvreté. Nous souhaitons être pour notre Banque un modèle » a indiqué Patrice Talon.

« La Banque partage avec vous cette volonté d’accélérer la mise en place de programmes et de projets de développement et s’engage à vous accompagner dans les secteurs où le Bénin a un avantage comparatif. Nous allons notamment vous aider à développer l’agro-industrialisation » a affirmé Akinwumi Adesina.

Le nouveau programme d’action du gouvernement béninois, baptisé « Bénin révélé » a été lancé par le Président Talon et son gouvernement le 16 décembre 2016. Son coût global s’élève à 9039 milliards de FCFA, soit environ 14 milliards de dollars (financement public 39% et financement privé 61%). Il comporte 45 projets phares, 95 projets sectoriels et 19 réformes institutionnelles.

Cette visite intervient à point nommé car le Document stratégique de la pauvreté (DSP) 2017-2021 est en cours de préparation. Ce DSP appuiera le Programme « Bénin Révélé » sur la période 2017-2021. Son objectif est de rendre la croissance plus inclusive. Les secteurs d’interventions convenus avec le gouvernement sont en adéquation avec le Top 5 de la Banque.

La Banque mobilisera outre ses ressources (FAD, BAD, fonds fiduciaires), ses instruments d’accompagnement du financement du secteur privé (garanties) et les cofinancements notamment pour les projets structurants du gouvernement.

Le portefeuille actuel comprend 11 opérations pour un montant de 355 millions de dollars. La répartition sectorielle du portefeuille reflète la prédominance des infrastructures de transport (55%), suivi de l’agriculture (33%), du secteur énergétique (7%), du secteur eau et assainissement (3%) et du secteur financier (2%).