Africa STI Forum, 3e édition : miser sur la science, la technologie et l'innovation pour doper le secteur privé et la transformation socio-économique en Afrique

Share |

De: 10/02/2018
A: 12/02/2018
Lieu: Le Caire, Égypte
Africa STI Forum, 3e édition : miser sur la science, la technologie et l'innovation pour doper le secteur privé et la transformation socio-économique en Afrique

La troisième édition du Forum africain sur la science, la technologie et l'innovation (dit “Africa STI Forum” en anglais) se tient du 10 au 12 février 2018 au Caire, en Égypte. Co-organisé par la Banque africaine de développement et le gouvernement égyptien, l'événement bénéficie également du soutien de la République de Corée du sud, du Japon et d'autres partenaires.

La quatrième révolution industrielle est aujourd’hui en marche, fusionnant les technologies et brouillant les frontières entre sphères physique, numérique et biologique.

Forte de ce constat, cette 3e édition de l’Africa STI Forum met l’accent sur l’importance de la recherche pour favoriser l’innovation et des biens et services exploitables, en misant sur le secteur privé dans cinq domaines : changement climatique, nutrition, eau, TIC et industrie pharmaceutique – sélectionnés car ils offrent des opportunités concrètes de transformation économique en Afrique.

Objectif : assurer une croissance économique et doper la compétitivité du secteur privé africain en recourant à la science, aux technologies et à l’innovation. Ce, en incitant les pays du continent à investir davantage dans la recherche, l’enseignement supérieur et les sciences, afin de bâtir une économie du savoir et de ne pas rater le train de la nouvelle révolution industrielle en marche.

Espace d’échanges et de promotion du savoir, l’Africa STI Forum permet une large diffusion des connaissances et technologies les plus récentes, des meilleures pratiques tant à l’échelle régionale que mondiale, outre promouvoir l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur ainsi que dans les sciences et les technologies. Les dirigeants politiques et autres décideurs africains – actuels et futurs – ont ainsi l’occasion d’esquisser, ensemble, une feuille de route commune pour intensifier la place des sciences, des technologies et de l’innovation sur le continent.

Outre de nombreux ministres africains chargés de l'Enseignement supérieur, des Sciences et des Technologies, l’Africa STI Forum réunit différents acteurs des secteurs public et privé, des scientifiques, des chercheurs, des inventeurs – dont de nombreux jeunes – et des partenaires de la coopération pour le développement.

Le tout premier Africa STI Forum avait eu lieu au Kenya en 2012. Il a rattaché les efforts que déployait l’Afrique dans les domaines des STI aux processus de développement durable à l’échelle mondiale, en mettant en exergue certains des enjeux majeurs que rencontrait le continent dans la préparation du sommet Rio+20. Cette première édition a également inspiré la Stratégie 2014-2018 en matière de capital humain de la Banque, outre favorisé le développement des STI dans divers pays et à travers de nouveaux instruments politiques.

Le deuxième Forum s’est tenu à Rabat, au Maroc, en 2014. Il a réuni 19 ministres de l'Éducation, des Sciences, des Technologies et de l'Innovation, et un total de 300 participants. Les partenaires de l’événement se sont aussi faits plus nombreux, avec 21 organisations internationales. Cette édition a dressé un état des lieux des sciences, des technologies et de l'innovation en Afrique, souligné l'importance des partenariats stratégiques en ces domaines, et livré un vibrant plaidoyer en faveur de l'innovation, en exposant les meilleures pratiques à l’œuvre à l’échelle internationale. Plusieurs produits de la connaissance ont vu le jour.

Depuis, la Banque a approuvé plusieurs projets portant sur les STI, comme en Angola (2015), en Afrique du Sud (2016) et en Tunisie (2017), voire des projets d’ampleur régionale au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC) en 2016.

Pour vous enregistrer, cliquer ici.

Suivre l’Africa STI Forum sur notre page web dédiée