Burkina Faso

%

17-mai-2006

AfDB Towards 2015 - Seizing the Window of Opportunity to Build an Era of Progress - AfDB President Donald Kaberuka

Event: 2006 AfDB Annual Meetings Opening Ceremony Your Excellency the President of Faso, Your Excellencies the Heads of State and Government, The Presidents of Faso Institutions, Honourable Ministers, Mr. Chairman of the Board of Governors, The Executive Secretary of the ECA, Honourable Governors and Executive Directors of the ADB Group Your Excellencies the Ambassadors and Heads of Diplomatic Missions, Distinguished Partners of the ADB Group, Ladies and Gentlemen, It is a great privilege to welcome you all here to the 2006 Annual Meeting of the African...
17-mai-2006

Cameroun : Le Groupe de la BAD octroie un don de 36 millions de $ pour l’assainissement de la ville de Yaoundé

Ouagadougou, le 17 mai 2006 - Le Fonds africain de développement et le Gouvernement du Cameroun ont signé ce jour à Ouagadougou, un accord de don pour un montant total de 25 millions d’Unités de Compte, équivalent à 37,66 million de dollars EU  en faveur du Cameroun pour le financement du projet d’assainissement de la ville de Yaoundé.  L’accord a été signé par Mme Zeinab El-Bakri, vice-présidente des opérations de la BAD, et M. Abah Abah Polycarpe, Ministre de l’Économie et des Finances du Cameroun en présence du président du Groupe de la BAD, M. Donald Kaberuka, et du...
17-mai-2006

Accord pour l’établissement au Cameroun d’un Bureau régional du Groupe de la Banque africaine de développement

Un accord de siège a été signé le 16 mai 2006 à Ouagadougou entre M.Donald Kaberuka, Président du Groupe de la Banque Africaine de Développement et M. Abah Abah Polycarpe, Ministre des finances de la République du Cameroun. Cet accord concerne les conditions de l’établissement au Cameroun du Bureau régional du Groupe de la Banque africaine de développement. Le Bureau couvrira les opérations du Groupe de la Banque au Cameroun et en République  Centrafricaine. Il est chargé d’appuyer le Groupe de la Banque dans le lancement et le suivi des projets, de favoriser les rapports entre le...
17-mai-2006

Ouverture des assemblées annuelles du Groupe de la Bad

Ouagadougou, le 18 mai 2006 – Le 41e conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (Bad) et le 32e conseil des gouverneurs du Fonds africain de développement (Fad) se sont réunis mercredi à Ouagadougou, en présence de cinq chefs d'Etat et de gouvernement. Ouvrant officiellement ces assemblées annuelles de deux jours, le président du pays hôte de la manifestation, Blaise Compaoré, a indiqué que la détermination de l’Afrique à bâtir un continent économiquement fort fait de la performance de ses institution financières un facteur de renforcement de la solidarité et un...
16-mai-2006

Table ronde ministérielle des Assemblées annuelles

Ouagadougou, le 17 mai 2006 – Les ministres africains, dirigeants d'institutions financières multilatérales, organismes donateurs et représentants de la société civile ont posé, mardi, un regard sans complaisance sur l'état des économies africaines où ils ont constaté  qu’il sera difficile pour le continent d’atteindre un niveau de développement significatif sans une infrastructure régionale pleinement développé et intégrée. Tel est le message central qui s’est dégagé du séminaire de haut niveau organisé conjointement à Ouagadougou, mardi, par le Groupe de la Banque africaine de...
15-mai-2006

« L’Afrique est à un tournant », déclare le président de la Bad

Ouagadougou, le 19 avril 2006 – Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Donald Kaberuka, a souligné l’évolution économique positive de l’Afrique et insisté sur le besoin de soutenir et d’approfondir les réformes en cours. S’adressant aux journalistes à Ouagadougou en marge des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque qui s’y tiennent les 17 et 18 mai 2006, M. Kaberuka a relevé une série d’indicateurs encourageants: des taux de croissance plus soutenus aussi bien dans les pays producteurs qu’importateurs de pétrole, amélioration de la gestion...
19-avr-2006

Le Burkina Faso abritera les assemblées annuelles 2006 du groupe de la Bad

Tunis, le 19 avril 2006 – Quelque 1 300 personnes, dont les ministres des Finances des 77 pays membres du Groupe de la Banque africaine de développement, des acteurs clés des secteurs public et privé, des représentants de la société civile et des médias, prendront part aux assemblées annuelles du Groupe de la Bad qui auront lieu les 17 et 18 mai 2006 à Ouagadougou, au Burkina Faso. Les assemblées annuelles offriront l’opportunité aux participants de réfléchir sur des questions clés du développement en Afrique telles que l’intégration régionale, les marchés de capitaux, les...
07-avr-2006

Le premier don de la Facilité africaine de l’eau soutient l’établissement de l’Autorité du bassin de la Volta

Ouagadougou, le 7 avril 2006-La Facilité africaine de l’eau (FAE) soutient l’établissement institutionnel de l’Autorité du bassin de la Volta (ABV) en octroyant son premier don d’un montant de 165 000 euros au Comité technique du bassin de la Volta (CTBV) à travers un accord avec le Ministère de l’agriculture, de l’hydraulique et des ressources halieutiques du Burkina Faso. "Ce premier don de la FAE est crucial pour l’établissement de la nouvelle autorité du bassin de la Volta puisqu’il facilitera la création d’une convention commune entre les six pays riverains suivants: le Burkina Faso,...
27-aoû-2005

Le Fad contribue au développement du système de santé au Burkina Faso

Tunis, le 27 juillet 2005 – Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement (Bad), a approuvé aujourd’hui à Tunis un prêt de 25 millions d’unités de compte* (36 millions de dollars EU) pour financer le Projet d’appui au développement sanitaire des régions du Centre-Est et du Nord au Burkina Faso. Le projet contribuera à l’amélioration de l’état de santé et du bien-être des populations par la réalisation des objectifs du millénaire dans le domaine de la santé. L’objectif du projet est d’...
22-juil-2005

Burkina Faso - 2005 - Profil de gouvernance pays

Pays enclavé de 274.000km2 dont la population est de 13 millions d’habitants en 2004, le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres du monde. Selon l’indice de développement humain, portant sur l’année 2004, le Burkina Faso est classé 175 ème sur 177. Le pays a de faibles ressources naturelles et dépend en partie de l’aide extérieure et des revenus des travailleurs émigrés. Les récentes estimations indiquent que 46,4% de la population vivrait en dessous du seuil de pauvreté monétaire, phénomène encore plus accentué chez les femmes et en milieu rural. Ces récentes analyses font également...
19-mai-2005

Le Groupe de la Bad soutient l’éradication de la Polio en Afrique

L’accord a été signé avec le Ministre de l’Economie et du développement du Burkina Faso, M. Seydou Bouda, le Ministre des Finances du Nigeria, Mme Ngozi Okonjo-Iweala, le Ministre du Plan, du developpement et de la cooperation du Tchad, M. Mahamat Ali Hassan, et avec le Ministre de l’Economie et des Finances du Niger, M. Ali Mahaman Lamine Zeine. L’objectif principal de cette assistance est de contribuer à l’élimination du risque d’épidémie lié à la circulation du poliovirus sauvage au Burkina Faso, au Niger, au Nigeria et au Tchad. Les objectifs spécifiques sont le renforcement d’urgence...
17-mai-2005

Le Burkina Faso accueille un bureau national de la Bad

Le Président a qualifié cette cérémonie de « moment fort dans le renforcement des relations de coopération, déjà excellentes, qui lient le Groupe de la Banque au Burkina Faso" . Le Burkina Faso appartient aux 25 pays qui abriteront les bureaux de terrain améliorant ainsi la gestion  et le suivi des projets et programmes pour assurer une meilleure qualité d’assistance et de dialogue avec les pays membres. Les critères de choix de ces pays résident dans le volume, la qualité et les possibilités du portefeuille du pays hôte ainsi que les potentialités du secteur privé local...
27-déc-2004

Signature d’un accord de don entre le Fad et l’Autorité du Liptako-Gourma : Renforcement de l’intégration économique en Afrique de l’Ouest

Le projet d’appui institutionnel financé par le Fad permettra à l’ALG, une organisation de coopération régionale regroupant le Burkina-Faso, le Mali et le Niger, de disposer d’un plan hydrique, d’un plan énergétique et d’un plan de transport rural de la région du Liptako-Gourma d’où découlera à l’horizon 2006 un programme régional d’adduction d’eau pour l’abreuvage du bétail, un programme régional d’électrification rurale et un programme des pistes rurales. Sur le plan économique, la réalisation du projet, en développant les capacités de coordination, de production et de diffusion des...
29-sep-2004

Le Fonds africain de développement soutient la construction de pistes rurales au Burkina Faso

Le prêt, d’un montant de 15,71 millions d'unités de compte (UC), équivalant à 22,95 millions de dollars EU, a été approuvé par le conseil d’administration du FAD à Tunis mercredi pour financer le Projet de pistes rurales dans le pays. Le projet comprendra l’aménagement de 975 km de pistes rurales dans 13 provinces du pays, dont 865 km de pistes cotonnières dans l’Ouest et le Sud-Ouest et 110 km de pistes ordinaires desservant des zones de production maraîchère dans les provinces du Houet et du Kadiogo. Le projet prévoit aussi le contrôle et la surveillance des travaux ainsi que l’...
22-sep-2004

Burkina Faso Enhances Governance

The Supplementary Poverty Reduction Strategy Support Program II, whose financing was today approved by the Board of Directors of the ADF, amounts to 15.50 million Units of account (US$ 22.64 million). The reforms under the Supplementary Program hinge on three themes: acceleration of growth by consolidating macro-economic stability and strengthening competitiveness; improving the access to basic social services for the poor; and promoting good governance. The program will permit continued reforms to consolidate macro-economic stability, achieve sustainable growth and strengthen economic...
28-juil-2004

Multinational - Eradication de la mouche tse - tse et de la trypanosomiase en afrique subsaharienne - Résumé EIES

La trypanosomiase transmise par la mouche tsé-tsé est l’un de ces grands fléaux très répandus qui freinent le développement de l’agriculture dans les zones subhumides et humides de l’Afrique. Elle a une incidence directe sur la productivité du bétail et le bien-être social. La mouche tsé-tsé (Glossina spp) est l’agent de transmission de la terrible maladie du sommeil chez l’homme et de la nagana ou trypanosomose chez l’animal, dont elle attaque le sang et le système nerveux. La trypanosomiase sévit dans 37 pays de l’Afrique subsaharienne, touche près de 9 millions de km2 et menace quelque 60...
05-juil-2002

Burkina Faso-Document relatif à l'approbation de l'initiative ppte point d'achèvement au titre du cadre renforcé

En avril 2002, le Burkina Faso est parvenu au point d’achèvement et les conseils d’administration du FMI et de la Banque mondiale lui ont octroyé, au titre de l’Initiative PPTE renforcée, 169 millions de dollars d’allégement de dette en VAN fin 1999. Ce document invite les Conseils à prendre note des justifications indiquant que le pays remplit les conditions requises pour bénéficier des concours PPTE ainsi qu’à approuver le plan proposé pour financer la part de coût revenant au Groupe de la Banque dans cet allégement, qui s’ajoute au montant de 229 millions de dollars en VAN 1999 que le pays...
13-oct-2000

Burkina Faso Country Financing Parameters Note

This note describes the application of the Bank’s new policy on expenditure eligibility in World Bank financing for Burkina Faso. The new financing parameters were discussed with the Government in December 2004 and comments have been incorporated. It is recommended that Burkina Faso should make full use of the greater flexibility in expenditure eligibility when and where appropriate. The Bank may finance project costs up to 100 %. The Bank may also finance recurrent and local costs in any proportion needed for individual projects. As of now, there are no excessive taxes and duties, and the...
29-mar-2000

Burkina Faso - Projet de développement d'élevage dans les province de soum,Phase II - Rapports d’évaluation

Le projet de développement de l’élevage dans la province du Soum – Phase II interviendra dans une zone où les conditions naturelles se prêtent à ce type d’activités. Il s'inscrit dans le cadre de la politique du Gouvernement. La mise en oeuvre permettra de relancer un élevage durable adapté à l'environnement naturel et économique de la zone. Les améliorations préconisées entraîneront une augmentation de la production et des revenus, la création de nouveaux emplois et l'amélioration des conditions de vie des populations. A cet égard, le projet contribuera au renforcement de la sécurité...