Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

REDUCTION DE PERTE D'EAU SONEB


Aperçu

  • Référence: P-BJ-E00-002
  • Date d’approbation: 12/10/2015
  • Date de début: 24/11/2016
  • Date d'évaluation: 01/05/2015
  • Statut: En coursOnGo
  • Agence d'implémentation: SOCIETE BENINOISE D'ELECTRICITE ET D'EAU
  • Emplacement: Cotonou et Porto Novo

Description

Les dossiers techniques des ouvrages prévus dans le deuxième sous-programme du FAD ont été préparés sur la base d'études d'avant projet sommaire et socio-économiques réalisées en 2003, sur un financement de la BOAD et qui portaient sur

(i) 45 AEV;

(ii) 30 PEA;

(iii) 20 forages profonds dans les formations sédimentaires; et

(iv) 40 forages en zone de socle. Les technologies adoptées dans ce sous-programme sont courantes, à faible coût et connues des bénéficiaires. La conception des ouvrages a pris en compte les spécificités des régions concernées, où il existe une réelle difficulté d'exploitation de la ressource en eau doublée de la présence de plusieurs localités isolées et éparpillées. Ainsi, il a été prévu la réalisation de forages profonds et à gros débits et d'adductions d'eau villageoises. En outre, une grande importance a été accordée à la réalisation de campagnes d'IEC et de programmes de formation en faveur des différents acteurs.

Pour le volet assainissement, le deuxième sous-programme portera essentiellement sur la réalisation de latrines scolaires et l'appui aux campagnes de promotion de l'hygiène et de l'assainissement, avec l'appui des animateurs des ONG et les agents d'hygiène du MSP ainsi que la formation des maçons et artisans en marketing social pour faciliter la réalisation des latrines familiales pour lesquelles la demande devrait sensiblement augmenter à l'issue des campagnes d'IEC qui seront accompagnées de la réalisation de latrines tests.


Justificatif

Le programme proposé a été formulé pour répondre aux besoins fondamentaux des populations rurales en services d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement. Il devrait cristalliser les multiples expériences du pays dans le domaine de la conception et de la mise en œuvre des projets d´AEPA et appuyer la stratégie nationale en la matière. Il s´appuie sur les principes suivants:

(i) la mouvance de la décentralisation du secteur;

(ii) l´approche par la demande des popu lations bénéficiaires;

(iii) la participation de ces derniers aux investissements et aux frais d´entretien des équipements;

(iv) des procédures accélérées mais transparentes d´acquisitions de biens et services;

(v) l´appui au secteur privé, aux structures techniques déconcentrées intervenant dans le secteur, aux collectivités locales et aux bénéficiaires;

(vi) une coordination plus étroite entre les différents acteurs du secteur; et (vii) la stimulation d´une politique nationale de l´assainissement, étroitement liée à l´eau. Une grande importance a été accordée aux aspects socio-économiques, en particulier aux problèmes du genre en vue de renforcer les impacts positifs des projets d'eau et d'assainissement et améliorer leur durabilité.


Contacts clés

N'ZOMBIE Zounoubaté - RDGW2


Coûts

Source Montant
FSNUAC 6.000.000
GovernementUAC 641.000
TotalUAC 6.641.000
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.