Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

1er sous-programme sectoriel AEPA de Bangui et 4 préfectures


Aperçu

  • Référence: P-CF-E00-005
  • Date d’approbation: 24/10/2012
  • Date de début: 17/05/2013
  • Date d'évaluation: 09/08/2012
  • Statut: En coursOnGo
  • Agence d'implémentation: GOUVERNEMENT DE CENTRAFRIQUE MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES
  • Emplacement: BANGUI ET ENVIRONNANTS RURAUX

Description

II.DESCRIPTION DU SOUS PROGRAMME

2. Le sous-programme comprend quatre composantes suivantes: A) Développement des Infrastructures d'Eau Potable et d'Assainissement (AEPA) de 04 préfectures et d'AEP (phase urgence) de Bangui; B) Etudes APS (Avant-projet sommaire) et APD (Avant-projet détaillé) de 11 Chefs- lieux de préfectures (CLP) et celles de Bangui; C) Renforcement des Capacités des entités impliquées; D) Gestion du sous-programme doté d'une Assistance Technique (AT) performante. Le sous-programme sera exécuté sur une durée de 48 mois à partir de janvier 2013. Son coût total est estimé à 15,55 millions d'UC dont 10,43 millions d'UC du FEF; 1, 04 million d'UC du PBA, 4 millions d'UC RWSSI et 0,08 million d'UC de contrepartie du Gouvernement centrafricain.

Tableau 1.1.1: Composantes du sous-programme

ComposanteDescription des composantesCoût A. Développement des Infrastructures d'AEPA Sous composante A1:

(i) réalisation de 429 PMH;

(ii) création de six (06) PEA et réhabilitation d'un (01) PEA existant; et

(iii) construction de 204 latrines collectives: marchés: 38 VIP, prison: 3 VIP, écoles: 80 VIP, centres de soins: 66 VIP, centres de formation: 7 VIP et gares: 10VIP.

Sous composante A2: réhabilitation de la station d'exhaure (SP1) et de la station de traitement des eaux (SP2) de Bangui.

Sous-composante A3: Surveillance et contrôle des travaux: Elaboration des DAO des différentes acquisitions et contrôle et suivi des travaux.

Sous-composante A4: Intermédiation sociale: formation de 25 animateurs/trices communautaires; formation de 200 relais villageois; mise en place et formation de 450 Comités de Gestion des Points d'Eau (CGPE) et de 48 comités de gestion des latrines publiques; formation de 12 antennes des structures sociales (affaires sociales, OFCA, femmes leaders pour la consolidation de la paix) et leur dotation en kits d'IEC ; formation en métiers de l'eau de 500 JPN et ex-combattants et leur dotation en kits de réinsertion.

11.08 MUC B. Etudes- Etudes:

(i) APS et APD de l'AEP de la ville de Bangui et

(ii) APS et APD de l'AEPA de 11 CLP (Chefs -lieux de préfecture).1.54 MUC

C. Renforcement des capacités - Appui à la DGH, à la SODECA et l'ANEA : formation et logistique - Appui aux structures sociales (MASNPG, OFCA, Femmes Leaders pour la consolidation de la Paix): Logistique et IEC - Appui à la Direction Générale de l'Environnement et de l'Economie sociale: formation et logistique

0.82 MUC

D. Gestion du Sous- programme- Recrutement de l'Assistance Technique (Expert en gestion financière et comptable, Expert en Développement Communautaire, Ingénieur génie rural, Expert en suivi-évaluation, et Expert en acquisition). - Recrutement de deux bureaux d'études pour les études d'AEP de 11 CLP; et

(ii) l'étude d'AEP de Bangui. - Indemnités, per-diem et frais de fonctionnement de l'Unité de Coordination; - Acquisition des équipements et matériels - Audit annuel des comptes - Révision du manuel des procédures - Paramétrage du logiciel comptable.

2.11 MUC

Total15,55 MUC

Le sous- programme sera exécuté sur une durée de 48 mois à partir de janvier 2013. Les travaux de réalisation des PMH, des PEA et des latrines, prévus sur une durée de dix- huit (18) mois hors saison des pluies, devraient démarrer en octobre 2013. Les travaux de réhabilitation de SP1 et SP2 de Bangui démarreront en 2013 et dureront 6 mois. La contrepartie du Gouvernement à la réalisation du projet est de 0,08 millions d'UC.


Objectifs

Ses objectifs spécifiques sont d'améliorer le taux d'accès à l'eau potable et à l'assainissement dans la zone du projet en le portant respectivement de 23% à 80% et de 1,7% à 10% à l'horizon 2015;

(ii) de fournir au Gouvernement un document de planification et de programmation des investissements en eau potable et en assainissement pour Bangui et les 11 chefs-lieux de préfecture; et

(iii) d'améliorer la capacité des différents acteurs du secteur, pour la perspective de la mise en œuvre des réformes institutionnelles en cours d'élaboration.


Justificatif

1.1 Liens du projet avec la stratégie et les objectifs du pays

Le PSEPA est en conformité avec le DSRP II (2011 -2015), dont les orientations visent une croissance accélérée pro-pauvres axée sur le développement rural et la lutte contre l'insécurité alimentaire; le renforcement des infrastructures de base pour soutenir la croissance; le développement du capital humain et l'accès des populations aux services sociaux de base en vue d'accélérer les progrès vers l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en général. Le DSRP II vise à l'horizon 2015 à accroître le taux d'accès à l'eau potable de 32% à 67% en milieu rural et de 28 % à 61% en milieu urbain et celui de l'assainissement de 14 % à 50% en milieu urbain et de 1,7 % à 10 % en milieu rural. Le projet s'inscrit dans le DSPPC 2009-2012 qui s'appuie sur deux piliers principaux. Il s'agit du Pilier 1: Sécurité et Paix, Consolidation de la gouvernance économique et des capacités institutionnelles et du Pilier 2: Réhabilitation et développement de l'infrastructure socio-économique. Le sous-programme cadre également avec les objectifs de la Stratégie à Moyen Terme de la Banque (2008-2012) et s'insère dans le Programme National d'AEPA, horizon 2025.

1.2 Justification de l'implication de la Banque

1.2.1 Situation socio-économique et politique Le pays s'achemine vers une situation de consolidation d'une paix durable, de l'unité nationale et d'une relance économique. L'intervention de la Banque renforcera le processus de rétablissement de la paix (réinsertion de 500 jeunes garçons et filles ex-combattants, désœuvrés et déscolarisés) qui permet de prévenir une reprise du conflit dans les zones rurales ciblées. Cette intervention couvrira, outre Bangui, quatre préfectures rurales. Dans ces zones rurales, l'incidence de la pauvreté est très prononcée (75%) alors qu'il est de 59% en milieu urbain; le taux d'accès à l'eau potable est de 23% et le taux d'accès aux services de l'assainissement n'est que de 1,7%. A Bangui où la population totale est d'environ 1 million d'habitants en 2011, le taux d'accès à l'eau potable n'est que de 28%. (Cf. détails sur la situation de la SODECA en annexe technique). La Banque mettra en place une Unité de coordination du programme national d'AEPA qui sera appuyée par un Cabinet d'Assistance Technique.


Bénéfices

Zone et bénéficiaires du Projet

3. Les bénéficiaires directs sont les populations de la ville de Bangui (1 million d'habitants) et celles des agglomérations rurales (260 000 habitants) de quatre Préfectures (Kémo, Nana-Gribizi, Bamingui-Bangoran et Haute Kotto), soit 1 260 000 habitants (52,7% de femmes en zones rurales et 50,2% en zones urbaines) en 2011. La réalisation des travaux généreront 546 emplois permanents dont 37% pour les femmes. La station d'exhaure fonctionnera à 100% à Bangui. Les femmes et les filles seront libérées de la corvée d'eau journalière grâce aux distances à parcourir réduites de 5 kilomètres à moins de 500 mètres en zones rurales. Les formations en maintenance des ouvrages et la mobilisation des populations à la contribution financière contribueront à la réduction du taux de pannes des ouvrages de 20% à 5%. Ces atouts renforceront l'hygiène du milieu et réduiront les taux de mortalité (infantile et maternelle) liés aux maladies d'origine hydrique. En outre, 500 jeunes (garçons et filles) démobilisés, désœuvrés et déscolarisés de la ZIP seront formés en métiers de l'eau et réinsérés dans leur communauté respective.


Contacts clés

BOUNTSEBE Eboueme - RDGC2


Coûts

Source Montant
FADUAC 1.040.000
Co-financierUAC 4.400.000
TotalUAC 5.440.000
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.